Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
dimanche le 23 septembre
HomeVie de quartierLa boulangerie De père en fils sur Masson ferme
Publicité

La boulangerie De père en fils sur Masson ferme

Boulanger

Après le déménagement de la Fruiterie Premier Choix sur Masson au coin de la 6e, c’est au tour de son voisin immédiat, la Boulangerie De père en fils de fermer ses portes.

Les propriétaires ont fermé sans préavis dimanche en collant simplement un mot sur la porte : « Pour une cause inattendue, nous fermerons nos portes ce dimanche définitivement ». Le mot remercie les clients et les invitent à se rendre au 328 Beaubien est coin Drolet.

Le message annonçant la fermeture. Photo : Bianka Bernier.

Le message annonçant la fermeture. Photo : Bianka Bernier.

Cette boulangerie était la propriété d’un père et son fils, Michel et Antony Clemente, depuis 2010 alors que le nom du commerce avait changé. Avant c’était la femme du boulanger.

Alors que la Fruiterie Premier choix a fermé pour cause d’augmentation très forte de loyer : de 4500 $ à 9 000 $ nous a dit le propriétaire. Aucune indication encore de la raison de cette fermeture. Le propriétaire de l’édifice est aussi la famille Shiller.

La fruiterie Citron que c’est bon ouvrira ses portes en octobre à la place de Premier Choix.

Notre dossier sur la famille Shiller
A qui appartient la rue Masson?
L’effet Shiller
Oui Papa! La petite histoire d’une publicité
L’empire Shiller: 2 usines et 120 magasins de stores

 

Latest comments

  • Quelle tristesse de voir partir cette bonne petite boulangerie de quartier. C’était ma boulangerie depuis des années. D’excellents pains, quelques extras et une belle sélection de fromages québécois. Et des sandwichs tout garnis dans un bout de baguette fraîche tout simplement parfaits et toujours disponibles, donc excellents dépanneurs quand on était pressé. Le genre de commerce de quartier vraiment sans prétention mais de qualité.

  • Les loyers commerciaux devraient être légiféré comme les loyers résidentiels. C’est un abus flagrant des propriétaires . Comment voulez-vous que le prix de votre salade baise? C’est beau la gentrification mais le consommateur en a toujours moins pour beaucoup plus .

leave a comment

Publicité