Cycliste blessée coin Bellechasse et 1ère Avenue

Par -

Une voiture et une cycliste sont entrées en collision à l’intersection des rues Bellechasse et 1ère Avenue, ce matin, vendredi, vers 8 h. La cycliste a été blessée à la jambe et son vélo a été abîmé.

Les policiers et l’ambulance ont été appelés sur les lieux. Ils avaient déjà quitté lors de notre passage vers 8 h 30.

L’intersection est également un corridor scolaire aux alentours de l’école Saint-Marc. Des bandes cyclables ont été peintes sur la chaussée de la 1ère Avenue ces dernières semaines.

C’est une intersection reconnue comme dangereuse pour les cyclistes et les piétons.

D’autres détails à venir.

[MàJ]

Circonstances entourant la collision

La cycliste circulait vers le nord, sur la bande cyclable de la 1ère Avenue. L’automobiliste se dirigeait vers le sud, aussi sur la 1ère Avenue. Selon les policiers, les deux véhicules ont effectué leur arrêt à l’intersection de la rue Bellechasse. La cycliste poursuivait son chemin vers le nord. La voiture s’est engagée pour tourner à gauche, vers l’est, et a accroché la roue arrière du vélo.

Selon les policiers, la vitesse n’est pas en cause dans cet accident. Le conducteur du véhicule indique ne pas avoir vu le vélo. Il est à noter que deux voies cyclables ont été aménagées sur la 1ère Avenue lors de la fin de semaine du 5 septembre. Une bande dans le sens de la circulation et une autre en contre-sens de la circulation, où l’accident s’est produit.

La cycliste dans la trentaine a été menée à hôpital. Son pied était enflé. On ignore pour l’instant s’il s’agit d’une fracture ou d’une foulure.

Intersection dangereuse

Plusieurs commentaires sur notre page Facebook, à la suite de la publication de l’accident de ce matin, mentionnent que la traverse de piétons à cette intersection est très rarement respectée.

Marie-France Cloutier réside à deux pas de là et est régulièrement témoin de ce qui s’y passe. « Le pauvre brigadier est complètement débordé par les voitures qui circulent sur Bellechasse et par celles qui arrivent de l’école St-Marc. Je vois cette intersection de ma fenêtre, et je peux vous dire que des quasi-accidents, il y en a presque tous les jours», a-t-elle commenté.

« Pour habiter tout juste à côté de cette intersection, je peux dire que la rue Bellechasse devient une véritable autoroute dès le moment où la lumière du coin Bellechasse/Iberville tourne au vert. Traverser la rue est périlleux pour tous : piétons, cyclistes, automobilistes », ajoute Alexandre Drolet.

Un bollard pour ralentir la circulation?

Le conseiller du secteur, Marc-André Gadoury, est bien au fait de la situation sur la rue Bellechasse. Il indique qu’un bollard flexible devait être installé sur la traverse piétonne mais que cela n’a pas encore été fait. « S’il y avait eu le bollard ce matin, la voiture n’aurait pas pu faire un virage si serré et heurter le vélo », dit-il.

Serge Fortin, chargé de communication à l’Arrondissement, confirme qu’un bollard était prévu à cette intersection. «Nous sommes en train d’évaluer si c’est faisable notamment à cause du rayon de braquage (l’espace que prend un véhicule lorsqu’il doit tourner). À cet endroit, l’espace est plutôt restreint et les autos pourraient foncer dans le poteau», dit-il. M. Fortin indique de l’Arrondissement étudie d’autres dispositifs qui pourraient être installés à la place d’un bollard si cette solution n’est pas possible.

Rappelons qu’une traverse piétonne donne la priorité de passage aux piétons. Les voitures et les vélos doivent s’arrêter et leur céder le passage même s’il n’y a pas de panneaux d’arrêt ou de feux de circulation.

2 commentaires à Cycliste blessée coin Bellechasse et 1ère Avenue

  1. Alain Dorais

    Piste cyclable de la Première Avenue… première semaine, premier blessé. Il y en aura beaucoup d’autres, malheureusement. Un feu de circulation est indispensable à cette intersection. J’habite en face, les accidents entre automobiles étaient déjà fréquents avant… La piste cyclable ne fera que les multiplier, en plus sévères. J’ai fait une présentation au conseil d’arrondissement à cet égard il y a quelques années, mais les ingénieurs de la Ville n’en avaient que pour la sacro-sainte fluidité de la circulation automobile sur « l’autoroute » Bellechasse. Avec l’école juste avant cette intersection sur la première Avenue, c’est par dizaines, voire centaines, que les parents défilent en voiture matin et soir après avoir déposé leurs enfants à l’école. Ce n’est pas une rue résidentielle ordinaire, le comprendra-t-on un jour?

  2. Natacha

    Chaque matin, mes enfants empruntent cette intersection pour se rendre à l’école à pieds. Non seulement le passage piétonnier n’est pas respecté, mais j’ai régulièrement vu des automobilistes contournés le brigadier scolaire pour passer. La vitesse, l’inattention des conducteurs et le non respect de la signalisation sont autant de facteurs qui me font craindre le pire . Les adultes, on peut leur demander de redoubler de prudence lorsqu’ils sont à pieds et à vélo, sachant que cette intersection est dangereuse. Mais lorsqu’il s’agit de jeunes enfants, toute la sensibilisation du monde ne changera rien au fait que ça demeure des enfants de 6-7 ans qui doivent traverser une rue très passante. Je ne sais pas qu’est-ce que ça prendrait pour améliorer la situation, mais l’exemple de ce matin est un événement de plus qui pourrait nous motiver à agir. Et tout mon respect pour le valeureux brigadier qui, été comme hiver, tente du mieux possible de ralentir la circulation pour protéger les enfants sur le chemin de l’école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>