Parents et élèves manifestent contre les compressions à Saint-Jean-de-Brébeuf

Par -

L’école primaire Saint-Jean-de-Brébeuf a été entourée d’une chaîne humaine de plus de 200 personnes ce matin. Des parents, des élèves et des élus locaux participaient à cette manifestation contre les compressions annoncées par le gouvernement Couillard.

La chaîne devant l’école

L’événement était organisé par le Comité de mobilisation « Je protège mon école publique! », le comité d’établissement et l’OPP de l’école Saint-Jean-de-Brébeuf. Il s’est étendu à plusieurs autres écoles. Une chaîne entourait aussi l’école Rose-des-Vents sur Beaubien. Quelques CPE ont aussi organisé des manifestations.

« Au Québec, l’éducation primaire et secondaire est un droit fondamental. La Loi sur l’instruction publique affirme que toutes les personnes ont droit à une éducation primaire et secondaire gratuite de qualité. Or, la situation actuelle menace ce droit, a déclaré Lyne Duhaime, présidente du conseil d’établissement (CÉ) de l’école Saint-Jean-de-Brébeuf. Nous exigeons un financement adéquat et stable du réseau d’éducation publique primaire et secondaire au Québec, une solution rapide et durable à la surpopulation dans les écoles et un accès aux services de professionnels pour nos enfants et leurs enseignants. »

Le comité dénonce que seulement dans le quartier Rosemont, plus de 12 classes seront manquantes dès la rentrée de septembre 2015 et 25 classes seront manquantes à la rentrée 2016 selon les estimations de la CSDM. On souligne que les écoles seront en moyennes à 110 % de leur capacité en 2016-2017, allant souvent jusqu’à 120 % et parfois même 198 % de leur capacité d’accueil et que les locaux sont surutilisés, causant un stress et des tensions accrues sur les élèves comme le personnel.

Le comité de parents promet d’organiser d’autres manifestations le 1er juin et le 1er septembre si le gouvernement ne renonce pas à mettre en place ces compressions.

Discours de Lyne Duhaime

Le maire de Rosemont-La Petite-Patrie François Croteau était aussi présent, ainsi que la conseillère municipale Érika Duchesne. « Je prends position surtout comme citoyen inquiet de ce qu’on est en train de faire au système scolaire public. Ce n’est pas une dépense, c’est un investissement dans notre avenir, notre société ».

La députée de Gouin Françoise David était aussi présente et a remercié les parents de cette mobilisation. « Vous êtes une bougie d’allumage pour dire oui à la protection de l’école publique et non à l’austérité qui tue l’école publique », a-t-elle déclaré devant les manifestants.

La présidente de la Commission scolaire de Montréal, Catherine Harel-Bourdon et le commissaire scolaire Jean-François Gosselin étaient aussi présents.

Françoise David et François Croteau ont apporté leur appui aux manifestants. Photo : RueMasson.com

Françoise David et François Croteau ont apporté leur appui aux manifestants. Photo : RueMasson.com

Le mouvement initié par Saint-Jean-de-Brébeuf s’est étendu ce matin à 25 autres écoles de Montréal, dont les écoles Saint-Marc, Saint-François-Solano et Sainte-Bibiane.

La chaine à l'école Saint-Jean-De-Brébeuf. Photo : RueMasson.com

La chaine à l’école Saint-Jean-De-Brébeuf. Photo : RueMasson.com

1 commentaire à Parents et élèves manifestent contre les compressions à Saint-Jean-de-Brébeuf

  1. Médora Thibault

    Excellente initiative! J’ai beaucoup apprécié les affiches faites par les enfants.

    Bonne chance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>