Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
lundi le 24 septembre
HomeMémoires de RosemontL’est de Rosemont, un endroit paisible et aéré pour construire un sanatorium
Publicité

L’est de Rosemont, un endroit paisible et aéré pour construire un sanatorium

Le Pavillon Rosemont de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont a été construit à l’origine pour faire office de sanatorium pour les tuberculeux. C’était le Sanatorium Saint-Joseph de Rosemont.

  • Année de construction : 1950
  • Adresse : 5689, boulevard Rosemont, entre les rues L’Assomption et Dickson

La tuberculose a fait beaucoup de ravage au Québec dans la première moitié du 20e siècle. Pour soigner cette maladie contagieuse, on a construit de nombreux sanatoriums dans la province, et Rosemont ne fait pas exception. Le Sanatorium Saint-Joseph, fondé par les Sœurs de Miséricorde est inauguré en 1950. L’endroit, près du parc Bois-des-Pères (grand à l’époque), est réputé pour être paisible et aéré.

Durant la première année d’activité, 466 patients sont soignés par une équipe de 35 personnes : 15 religieuses, 15 employés et 5 médecins. En 1957, on compte 30 médecins. Et en 1964, outre les religieuses et les médecins, on y embauche 445 employés, a comptabilisé Nicole Boyer, archiviste pour les Sœurs de Miséricorde.

Au début des années 1960, les sanatoriums se vident de leurs patients, maintenant guéris grâce aux antibiotiques découverts. Le Sanatorium Saint-Joseph, devenu entretemps l’Hôpital Saint-Joseph de Rosemont est fusionné avec l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont en 1971.

Source de la photo en une : Collection de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec

leave a comment

Publicité