Fraîcheur du tabac et préservation des archives, même combat!

Par -

L’édifice du Centre de conservation de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) était à l’origine une usine à cigares.

  • Année de construction : 1948
  • Adresse : 2275, rue Holt, au coin de la rue Fullum

Dans les années 1950, on roulait du tabac à la manufacture de la General Cigar Company. À l’époque, c’était l’une des plus importantes compagnies de tabac au Canada. Elle a embauché jusqu’à 400 ouvriers.

La compagnie a déménagé en 1975 et le bâtiment a ensuite accueilli une variété de commerces : vendeur de meubles, compagnie de jeans, fabricant de souliers ainsi que les cuisines de différentes cantines mobiles. À partir de 1982, Technologie BABN s’y installe et imprime des billets de loterie pour Loto-Québec et la Société des loteries de l’Ontario.

En 1996, le gouvernement québécois achète l’édifice pour en faire un centre de conservation des archives. « Pour garantir la fraîcheur et la qualité des cigares, il était essentiel de conserver les feuilles de tabac dans des conditions atmosphériques contrôlées », écrit Bibliothèque et Archives nationales du Québec dans son bulletin d’informations À rayons ouverts, d’avril-juin 1997. Ce système de circulation d’air puissant allait donc servir maintenant à la conservation des archives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>