Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
samedi le 17 novembre
HomePolitiqueBaisse de la limite de vitesse à 30 km/h sur rues locales et autour des parcs et des écoles
Publicité

Baisse de la limite de vitesse à 30 km/h sur rues locales et autour des parcs et des écoles

Le conseil de Rosemont-La Petite-Patrie a adopté la motion pour modifier la vitesse dans les rues résidentielles de 40 à 30 km/h. Dès que le ministère des Transports aura approuvé le tout, d’ici 3 mois, la limite sera en vigueur.

Voir la carte des vitesses selon les rues en fin de texte

L’Arrondissement a obtenu un avis favorable de la ville centrale qui a repris la responsabilité de plusieurs rues dernièrement.

La baisse de la limite de vitesse se fera aussi dans les rues collectrices comme Masson proche des parcs. La limite de vitesse sera donc de 30 km/h sur Masson entre Molson et la 1ere Avenue à cause du parc Pélican. La vitesse baissera aussi sur les rues collectrices proche des écoles.

Si plusieurs résidents soulignent que la baisse de la vitesse ne sert à rien et que les policiers ne sont pas assez présents et ne donne pas assez de contraventions, le maire de Rosemont-La Petite-Patrie François Croteau souligne que ça a quand même un impact.

« Plusieurs facteurs ont un effet. Bien entendu, on pourrait investir des millions de dollars et mettre un policier à chaque coin de rue, ce n’est pas souhaitable. Il ne faut pas que ça devienne des «trappes à tickets» non plus, ce n’est pas l’objectif. Il faut savoir que le comportement de l’automobiliste est toujours de rouler entre 10 et 15 km/h au-dessus de la limite. On ne se mentira pas, il y a une tolérance des policiers depuis toujours ».

On ne s’attend pas à ce que les automobilistes se mettent à rouler à 30 km/h demain matin, on n’est pas utopique. On sait que ce n’est pas applicable à 100 %, mais il y a un effet psychologique du 30 km/h. Si ça peut faire en sorte que les gens vont rouler à 40-45 km/h au lieu 50-55 km/h, on vient de diminuer de beaucoup le risque de mortalité en cas de collision et d’améliorer la sécurité. – François Croteau

Il ajoute qu’il faut aussi combiner des mesures physiques avec des réaménagements et des reconfigurations des rues, des saillies, des dos d’âne. « C’est un ensemble de mesures qui vont viendront à bout de la vitesse excessive sur nos rues locales ».

Le maire Croteau souligne aussi qu’il n’est pas normal que les parents aient peur d’envoyer leurs enfants à l’école à pied à cause des automobilistes. « On a constaté que de moins en moins d’enfants vont à l’école à pied à cause de problèmes de sécurité. La sécurisation est une demande récurrente des comités de parents et des commissions scolaires. La pression est énorme. On est unanime sur le fait qu’il y a un problème »

Ce n’est pas normal que les enfants qui habitent à trois coins de rue de l’école n’y aillent pas à pied. On doit changer nos comportements derrière le volant, les cyclistes, les piétons et on doit avoir des équipements pour protéger en premier lieu le piéton. – François Croteau.

Quelles sont les rues concernées?

Dans une deuxième phase, l’Arrondissement entend aussi demander à la ville centre de baisser la vitesse à 30 km/h sur les artères principales autour des écoles primaires, comme sur Davidson entre Rachel et Sherbrooke qui ne sera limitée qu’à 40km/h pour le moment. Ça ne concernera donc pas une école secondaire comme Jean-Eudes sur Rosemont.

Ça concerne aussi les rues comme Papineau, Christophe-Colomb et les autres rues actuellement limitées à 50 km/h. « Comme ça se fait dans les autres villes autres que Montréal. Peu importe où vous vous situez, si une école est sur une rue, c’est automatiquement 30km/h. À Lévis, Saint-Jérôme, c’est automatique, mais pas à Montréal », se désole François Croteau.

Il est totalement d’accord qu’il faut aussi ajouter d’autres mesures pour sécuriser les rues autour des écoles et des parcs.

Sur la carte ci-dessous, la vitesse sera limitée à 40 km/h sur les rues en bleu, 30 km/h sur les rues en rouge et 50 km/h sur les rues en noir. Les écoles sont identifiées en jaune et les parcs en vert.

La seule rue locale dans Rosemont où la vitesse ne sera pas limitée à 30 km/h est la rue Bourbonnière qui est classée collectrice. La ville centre n’a pas donné l’autorisation pour cette rue.

Sur la rue Bellechasse, on passera d’une limite de 30 km/h à 40 km/h à plusieurs reprises, même chose sur Beaubien, Saint-Zotique et Bélanger.

Des panneaux seront installés pour souligner les nouvelles limites de vitesse.

La carte des rues selon la limite de vitesse. Capture d'écran.

La carte des rues selon la limite de vitesse. Capture d’écran.

Latest comments

  • Autour des écoles, je suis d’accord avec la limite de 30km/h. Ailleurs, je n’en vois aucunement l’utilité. On dirait que notre quartier se change en dortoir de ti-vieux.

  • Bonjour,

    Je suis d’accord avec cette nouvelle limite de vitesse. Je vois trop de conducteurs très pressés qui doublent sur la gauche pour arriver en premier au feu rouge. C’est un comportement complètement insensé,potentiellement dangereux et le conducteur qui gagne à peine quelques secondes sur son trajet, perd en contre-partie de l’argent puisque ça lui coûte plus cher d’essence de rouler plus vite.

    C’est un pensez-y bien!

  • Toujours bon, mais cette-fois-ci, encore plus… Bravo pour la photo qui accompagne cet article.

  • Bonjour à tous,

    J’écris dans le but de vous faire part de mon opinion. Le taux de mortalitére n’a jamais été aussi bas depuis 1950. Cette mesure ne vise pas à rendre plus sécuritaire nos quartiers parce que nos quartiers n’ont jamais été aussi sécuritaire depuis les 65 dernières année. Chaque mesure préventive pour des routes sécuritaire vise les automobilistes. Nous ne parlons pas des gens qui écrivent des textos ou lisent un livre en traversant les rue à l’extérieur des clous ! Nous ne parlons ni des cyclistes avec des écouteurs sur les oreilles ou ceux qui roulent pratiquement à 50km/h dans une zone scolaire. Pourquoi dépenser des sommes d’argent pour faire ralentir les gens avec l’argent qui pourrait servir à réparer nos routes qui tombent en ruine ou peut-être activer les travaux sur les grands artère comme Pie-IX. Ces travaux ne finissent jamais. Je suis dégoûté par cette motion du conseil de ville parce qu’au lieu de nous offrir un réseau routier fonctionnel qui diminurait les frustrations des usagers, on nous offre des limites ridiculement basse afin de protéger les enfants. Brièvement, si les parents seraient plus présent dans l’éducation de leur enfant nous serions pas obligé de diminuer les limites de vitesse ou d’éloigner les restaurants des zone scolaire. Qu’en pensez-vous ?

    Philippe-Étienne Martin

  • 30 Kmh n’est pas réaliste, surtout sur des rues principales. Cette limite n’est pas destinée à être respectée, mais à fournir au SPVM un moyen simple de remplir leur quota.

  • Tres heureuse de cette décision ! Les gens pressés n’aurons pas le choix de ralentir …ou de prévoir leurs déplacements en partant plus tôt…. Le stress tue ! Bravo M. Croteau !!

  • « Les gens pressés ». Apparemment les cyclistes sont plus pressé que moi à les voir aller. En attendant que ce soit écrit n’importe quoi sur le panneau je continue de rouler 60 km/h quand la rue le permet, moins si il le faut et tout va très bien (Le truc bonus c’est que les dos d’âne ne servent à rien avec mon véhicule, je peux donc rouler a l’allure que j’estime juste en tout temps). La Police ne m’a jamais rien dit non plus. Apparemment le bon sens a pas tout a fait quitter Montréal.

leave a comment

Publicité