Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
samedi le 17 novembre
HomeVie de quartierFeu coin Dandurand et 8e Avenue
Publicité

Feu coin Dandurand et 8e Avenue

Un feu s’est déclaré en fin de matinée au coin des rues Dandurand et de la 8e Avenue dans l’édifice à 2 étages qui abritait l’ancien commerce de vélo Rosemont Bicycles qui a fermé, il y a de nombreuses années ainsi qu’un logement habité.

C’est une voisine qui a senti et vu de la fumée qui a alerté les pompier vers 11 h 10. Les dommages se limitent à l’immeuble du coin. Il n’y a pas eu de propagation de l’incendie, ni de blessé. Les résidents de l’immeuble voisin ont été évacués, mais devraient pouvoir réintégrer leur logement rapidement.

Une locataire habite le logement en question, mais n’était pas présente au moment de l’incendie. Le local de Rosemont Bicycles est vacant depuis de nombreuses années.

À l’arrivée de RueMasson.com sur les lieux vers midi, l’incendie était maîtrisé. Les pompiers avaient déployé la grande échelle et une dizaine se trouvaient sur le toit de l’immeuble à deux étages. Ils s’affairaient à faire couler de l’eau dans l’entre-toit et les murs.

« L’incendie s’est déclaré dans le logement du 2e étage et s’est propagé à la structure», indique le chef aux opérations Stéphane Corriveau. Le Journal de Rosemont rapportait que l’incendie s’est déclenché dans la sécheuse où on avait fait sécher des chiffons imbibés d’huile à massage.

Plusieurs fenêtres du 2e étage étaient ouvertes ou ont dû être fracassées pour faire de la ventilation. « Il fallait ouvrir les fenêtres et avec le gel, on n’a parfois pas le choix.»

13 camions de pompiers étaient sur place. L’incendie a demandé une 2e alarme. « On fait toujours une deuxième alarme quand il fait des froids comme aujourd’hui parce que notre équipement gèle… » Les masques, les valves et les bombonnes d’oxygène n’aiment pas trop le froid.

La rue Dandurand a été fermé de la 5e jusqu’à la 9e Avenue.

C’est la voisine immédiate du logement incendié, Marie-Eve Lapointe qui a alerté le 911 après avoir senti une odeur de feu et vu la fumée noire qui s’échappait du toit de l’immeuble voisin. Celle qui travaille de la maison a rapidement été évacuée. Elle a été fort impressionné et satisfaite du travail des pompiers.

« Ils ont été très respectueux. Ils venaient me voir régulièrement pour faire le suivi « live » d’où ils en étaient», raconte Mme Lapointe. À ce que lui ont dit les pompiers, il n’y aurait pas trop de dégât au logement si ce n’est des orifices dans les murs pour vérifier que l’incendie ne s’était pas propagé. Ce n’était pas le cas.

[MàJ-28 janvier 2015] La Service des incendies de Montréal a confirmé que le feu a pris naissance de manière accidentelle à l’intérieur du sèche-linge. La Croix Rouge a offert des services à la sinistrée en lui remettant une trousse d’hygiène, des bons d’achats pour se procurer de nouveaux vêtement et des aliments. L’édifice où elle habitait a pour 125 000 $ de dommage.  La sinistrée n’a pas demandé d’aide pour l’hébergement.

À venir : prévention des incendies à l’intérieur de la sécheuse à linge

No comments

leave a comment

Publicité