Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mercredi le 12 décembre
HomeConsommationChoisir les commerces à côté de chez soi?
Publicité

Choisir les commerces à côté de chez soi?

Depuis quelques mois, une compagnie s’est fait remarquer en permettant aux citoyens de se prononcer sur le type de commerces qu’ils désirent, tandis que les propriétaires de locaux vacants et de futurs commerces peuvent choisir le meilleur endroit pour leur projet.

Voir les lieux à louer et sur lesquels vous pouvez voter en fin d’article

Voici les votes qui ont été recueillis pour le local sur Masson coin 2e. Finalement, ce sera une confiserie. Capture d'écran.

Voici les votes qui ont été recueillis pour le local sur Masson coin 2e. Finalement, ce sera une confiserie. Capture d’écran.

Potloc est une jeune entreprise qui offre aux propriétaires de locaux, aux agents immobiliers de permettre la location d’un local selon les désirs et les besoins des citoyens du quartier. Une sorte d’étude de marché précise et directe. « S’il y a autant de commerces qui ferment leurs portes, c’est qu’ils ne sont pas à la bonne place », lance Rodolphe Barrere, l’un des co-fondateurs de Potloc.

« Les études de marché et statistiques sont faites par des entreprises qui les proposent pour 15 000 $ alors que nous nous adressons à des petites entreprises qui n’ont pas les moyens de se les payer. Pour la modique somme de 300 $», ajoute Rodolphe Barrere.

Pour lui, Potloc permet aux citoyens de créer un quartier selon leurs besoins, évite d’avoir des locaux vacants qui ont un impact négatif sur une artère commerciale et surtout les commerces voisins et permet à des entrepreneurs d’installer leur commerce au bon endroit. « Ça nous est tous arrivé de penser qu’un commerce n’était pas au bon endroit et aller fermer. Parfois des gens investissent les économies de toute une vie pour faire faillite ensuite. Ils se laissent séduire par la beauté d’un local ou l’idée

Les clients de Potloc sont aussi les organismes publics, les Sociétés de développement commerciales, les CDEC et les arrondissements dont l’objectif est de revitaliser les artères commerciales qui manquent d’attraits à cause de locaux vides ou un manque de diversité commerciale. « On est là pour attirer de nouveaux entrepreneurs sur les artères en pointant du doigt les besoins. On essaie de se battre contre la multiplication des locaux vacants, car c’est mauvais pour l’économie. Et contre les statistiques que les commerces de détail ferment avant 5 ans d’existence », explique le cofondateur.

Consultation sur le web

La jeune compagnie a divers moyens de sonder les citoyens : investir un local ou être présent sur une artère avec des kiosques. La manière la plus directe est la consultation sur le web. On peut y trouver facilement notre quartier en entrant son code postal. Ensuite, on crée son compte et on vote.

La base de données vient des données ouvertes de la ville de Montréal et plusieurs locaux marqués vacants ne le sont plus. La compagnie compte donc sur les citoyens et les abonnés professionnels pour les avertir, car plusieurs locaux marqués à louer ne le sont plus ou pas.

Sur la carte, les locaux identifiés en vert ont été inscrits par leur propriétaire. Ceux en gris sont à vérifier. « On va aussi proposer à des propriétaires de booster leur local. On donne un panel d’outils. On veut au maximum que les propriétaires soient derrière les inscriptions, pour que les votes servent à quelque chose », souligne Rodolphe Barrere. Des services qui ne sont pas gratuits.

Un nouveau service en mars

Il y a aussi les gens qui souhaitent ouvrir des commerces qui magasinent. Début mars, Potloc va lancer un nouveau service. Les gens veulent ouvrir quelque chose pourront proposer leur offre de commerce et les citoyens pourront voter pour le meilleur endroit où l’ouvrir. « On a reçu beaucoup de demandes et on veut aider les gens à ouvrir au bon endroit leur projet de commerce. »

Quelques lieux identifiés dans le quartier

Les citoyens peuvent donc voter pour plusieurs locaux dans Rosemont-La Petite-Patrie sur le site de Potloc.

Le 3311 rue Masson est l’ancienne boutique de la SODER qui a fermé le 21 décembre dernier. Le local est toujours à louer et c’est l’un des propriétaires qui a contacté Potloc. Vous pouvez voter sur le magasin que vous aimeriez y voir.

Le 2649 Rue Masson est identifié comme à louer, mais ne l’est plus. Une confiserie et épice ouvrira sous peu à cet endroit : Fou délices. On remarque que la poignée de citoyens qui a voté, personne n’avait choisi un tel commerce. Cinq personnes voulaient une poissonnerie, alors qu’il y en a une à 5 minutes sur Molson, quatre voulaient une crémerie/fromagerie, trois personnes auraient choisi un commerce de fruits et légumes et deux une boutique de mode femmes alors que une telle boutique existe à 2 édifices.

Le 2675 Rue Masson au sous-sol de la SAQ est à louer depuis longtemps. Il suffit de voter pour voir ce que les citoyens veulent.

Le 2420 rue des Carrières est aussi en location. L’est-il toujours?

Il y a aussi le 5349 4e Av qui n’est pas à louer puisque c’est le local de la SDC Masson. Il suffit aussi d’indiquer que le local n’est plus à louer.

Même chose pour le 3213 boulevard Rosemont qui n’est plus à louer. Après la fermeture du salon de coiffure, une compagnie d’extermination s’y est installée.

Plusieurs locaux seraient à louer sur Beaubien entre Pie IX et la 31e avenue dont le 4260 Rue Beaubien Est. Il y en a aussi sur Papineau dont le 6001 Avenue Papineau.

Latest comments

  • Nous aurions besoin d’un commerce dans le style de : L’aubainerie. Un magasin pour toute la famille où on peut trouver à bas prix des vêtements pour enfants et bébés, et toute la famille. Sans que nous ayons toujours à prendre l’auto pour aller au centre d’achats.

  • Bonjour je suis audioprothesiste(appareils auditifs)et j’ai comme but d’ouvrir un bureau en audio prothèse dans le quartier Rosemont,principalement sur la rue Masson.Croyez-vous que ce serait un bon emplacement pour ce type de produits et service?

    Merci

    Lorraine Talbot

  • un resto hot-dog, hamburger, patates frites, près de Pie-IX

  • Bonjour parents du quartier Rosemont,

    Que diriez-vous d’un café resto ouvert de jour avec un espace jeu pour les enfants ?
    Un espace répit où sortir avec la marmaille sans se faire servir de gros yeux en même temps que notre café quand « ti-loup » est bruyant…

  • J’aimerais beaucoup avoir un DAVID’sTea et un TAU/RachelBerry sur Masson. Etant une personne agée et sans voiture cela serais SUPER pour moi et certainement pour beaucoup d’autres personnes jeunes et agées
    !!!!!!

leave a comment

Publicité