Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mardi le 15 octobre
HomeVie de quartier#AgressionNonDénoncée : après avoir parlé on fait quoi?
Publicité

#AgressionNonDénoncée : après avoir parlé on fait quoi?

De plus en plus de victimes rompent le silence et racontent leur agression avec le mot-clic #AgressionNonDénoncée. Dans Rosemont, au Centre des femmes, l’histoire de Jian Gomeshi n’a pas provoqué de vague de dénonciation. Mais l’organisme continue toujours d’offrir son soutien aux victimes.

« C’est très bien que toutes ces femmes le disent, mais qu’est-ce qu’elles font après? On n’en entend pas parler!», soulève Josée Martel, la directrice du Centre des femmes de Rosemont. Selon elle, le dire est un bon premier pas, mais le plus dur reste à venir : la dénonciation à la police, l’enquête, le procès, les interrogatoires, le procès… Sans compter le tumulte familial et émotionnel que l’épreuve peut occasionner. Les femmes qui dénoncent doivent être bien accompagnées.

Agressions sexuelles rapportées aux policiers dans Rosemont

  • 2013 : 35 agressions sexuelles
  • 2012 : 43 agressions sexuelles
  • 2011 : 44 agressions sexuelles
  • 2010 : 67 agressions sexuelles
  • 2009 : 49 agressions sexuelles
  • 2008 : 70 agressions sexuelles

Source : SPVM (agressions sexuelles sur le territoire du poste de quartier 44)

En poste depuis une vingtaine d’années, Josée Martel se bat contre toute forme de violence envers les femmes que ce soit sexuelle, conjugale, amoureuse avec une énergie enthousiasmante. « Au Centre des femme, tout ce qui touche à la violence est notre dada… ça fait drôle à dire comme ça, hein?», lance-t-elle.

On est bien accueilli quand on se pointe à l’improviste au Centre des femmes, situé dans le Centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme de la rue Lafond. Le local se trouve au fond d’un labyrinthe, on se repère grâce aux flèches bleues.

Ressource pour les victimes
Centre des femmes de Rosemont
Les femmes sont invitées à se rendre au Centre des femmes, sans rendez-vous, ou de téléphoner de façon tout à fait confidentielle pour avoir une oreille attentive. Ouvert du lundi au jeudi de 8 h 30 à 16 h, ouvert même sur l’heure du lunch. Téléphone : 514-525-3138.
Un groupes de support pour les femmes ayant été victimes d’abus sexuel se rencontre tous les mercredis avant-midi.

Trêve pour Elles
Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (écoute téléphonique, rencontres et accompagnement au système judiciaire).

CLSC de Rosemont (2909, Rachel Est)
Rencontre sans rendez-vous avec une travailleuse sociale de 8 h à 20 h.

Centre pour les victimes d’agression sexuelle de Montréal
Ligne téléphonique d’urgence 514- 934-4504.

Ligne d’écoute et de soutien pour les victimes d’agression sexuelle : 514-933-9007.

Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC)
Situé au métro Beaubien : 514 277-9860.

Sur la photo : Les femmes du Centre des femmes de Rosemont : Johanne Larouche, Josée Martel, Anaïs Le Corfec, Michelle Gagnon et Isabelle Marie.

Latest comments

  • Je suis technicienne en travail sociale , j’habite dans le quartier rosemont.
    je peux faire quelques heures de bénévolat Centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme de la rue Lafond.
    Je suis touchée par ces femmes qui ont vécues des agressions sous toutes les formes.
    merci

  • Le centre des femmes de Rosemont,
    Est un centre a mon avis très important pour moi.
    Le centre compte des femmes des femmes soucieuse de notre bien être.
    Le vécu de chaque femme est unique et le centre nous le font très bien ressentir.
    Personne n’a le même cheminement et la même facilité de se sortir des ses blessures et de ses habitudes dérangeante dans nos vie. Le centre des femmes de Rosemont respect notre vitesse de croissance. Chose très apprécier et important pour reprendre confiance en la vie et aux êtres humains. dans mon cas sa pris plusieurs années avant même de cesser de me détruire et de me détester.
    Après presque 6 ou 7 ans j’ai .t. capable de cesser la consommation et la destruction de mon existence.
    En 2015 j’ai eu un grand besoin de retrouver des forces et le goût de me dépasser.
    J’ai fais ce que j’aime dans la vie C-À-D du ménage , entretien et cela m’a permis de passer une belle année dans la collectivité et avec d’autres femmes dans le cadre de bénévole.
    Merci au Comité et a toutes les membres du centre des femmes de Rosemont pour votre implication dans notre relèvement .
    P.S. Les Stagiaires sont des personnes clé a la réussite de comprendre les diverses façon de vivre et de faire.
    Bonne et Belle Journée Continué votre beaux travail ¸.
    Merci Josée Martel !
    Merci Johanne Larouche
    Merci A toutes les membres du CA .

leave a comment

Publicité