Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
vendredi le 16 novembre
HomePolitiqueL’arrondissement prépare une révision de son plan de zonage
Publicité

L’arrondissement prépare une révision de son plan de zonage

L’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie se prépare à revoir le zonage qui encadre l’usage des terrains et des constructions, de même que leur implantation et leur apparence. Le règlement d’urbanisme qui est l’outil qui définit le zonage.

Le 3353 Masson prévu avec les commerces en avant et les condos en arrière sur la 12e Avenue.

Le 3353 Masson prévu avec les commerces en avant et les condos en arrière sur la 12e Avenue.

Par exemple, certains endroits sont zonés industriel, d’autres commerciaux et d’autres résidentiels. Plusieurs sont zonés mixtes comme la promenade Masson jusqu’à la 16e Avenue. Les rez-de-chaussée doivent accueillir des commerces, alors qu’aux étages on peut avoir du résidentiel. De la 16e à Pie IX, il n’y a aucune obligation d’installer des commerces au rez-de-chaussée. C’est le genre de situation que veut revoir l’arrondissement. « Ce sera une grande réforme du plan de zonage qui date de 1997. On doit le revoir et le peaufiner et surtout l’actualiser », dit le maire François Croteau.

Il explique que le plan de zonage empêche l’installation de grandes surfaces dans l’Arrondissement.

Les propositions de changement devraient être présentées à la population cet hiver.

Consultez le règlement d’urbanisme de l’Arrondissement

 Contrôler le type de commerce?

Avec cette révision du zonage, est-ce que l’Arrondissement va pouvoir contrôler le type de commerce qui s’installe sur une artère commerciale? « L’économie dirigée est impossible. Quand les gens nous demandent ça, c’est illégal, nous ne pouvons pas décider pour des propriétaires privés », explique le maire Croteau.

Il ajoute qu’il y a des cycles sur les artères commerciales. « Sur Masson ce n’est pas une offre de restaurant de gros luxe, pas de bars huppés. Ce sont des endroits fréquentés par des travailleurs, car il y a un rajeunissement du quartier.

Par ailleurs, il y a un contingentement et il ne peut y avoir moins de 50 mètres entre les bars. « Il est impossible d’en avoir plus sur Masson », ajoute le maire.

 

 

Latest comment

  • Contingentement

leave a comment

Publicité