Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
jeudi le 15 novembre
HomeConsommationLe bar Brutus ouvre ses portes
Publicité

Le bar Brutus ouvre ses portes

Le bar Brutus sur la rue Beaubien qui a fait parler de lui jusqu’aux États-Unis à cause de son menu 100 % Bacon a ouvert ses portes le lundi 1er septembre après avoir finalement obtenu le permis d’alcool attendu depuis janvier dernier.

Le bar Brutus sur Beaubien. Photo : RueMasson.com

Le bar Brutus sur Beaubien. Photo : RueMasson.com

Surfant sur un véritable engouement sur les réseaux sociaux, le bar soulignait qu’une cinquantaine de personnes attendaient l’ouverture en faisant la file en fin d’après-midi. Leur page Facebook a dépassé 7000 fans dans la journée. De nombreuses personnes attendaient cette ouverture avec impatience.

Le Brutus 100 % bacon fait parler de lui jusqu’au États-Unis et reçoit son permis (MàJ)

Le bar était heureux de souligner l’octroi de son permis d’alcool la semaine dernière. Les propriétaires l’attendaient depuis 1 an. La première demande de permis sous le nom La brosse avait été faite le 14 mai 2013.

Le bar Brutus a obtenu le certificat d’occupation de l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie, car le zonage à cet endroit sur la rue Beaubien permet les bars. Le maire François Croteau avait cependant émis des réserves.

Lire la décision de la Régie

La Régie des alcools, des courses et des jeux a cependant octroyé le permis avec des conditions : de n’ouvrir qu’à partir de 17 h, de fermer les fenêtres à partir de 23 h et la cuisine à minuit. Une garderie est voisine du bar.

Du côté des citoyens contre l’ouverture de ce bar regroupés sous le nom Chambord-Beaubien tranquille, c’était la déception lors de l’octroi du permis d’alcool par la Régie.

« Nous sommes évidemment déçus du dénouement. Toutefois, les régisseurs servent de sérieux avertissements aux tenanciers en fin de document, aux pages 30 à 32, quant à leur responsabilité de tout mettre en oeuvre pour préserver la tranquillité publique des résidents du quartier. Nous ne nous faisons pas d’illusions que la présence même du bar amènera son lot d’inconvénients aux voisins immédiats, et ce malgré la meilleure volonté des opérateurs du bar, mais nous espérons tout de même que le processus d’audition devant la Régie et le jugement rendu amène les opérateurs à une réflexion plus approfondie de leurs impacts sur le milieu afin de mettre en place des mesures d’atténuation et de contrôle des effets nuisibles (bruit, fumée et mégots, attroupement, circulation automobile et piétonnière aux heures avancées de la nuit dans les secteurs résidentiels) », nous a écrit Marie Gauthier pour le regroupement de citoyens.

13 citoyens se sont présentés devant la Régie pour s’objecter à la demande de permis.

Le regroupement n’exclut pas le recours au tribunal administratif du Québec.

Dans le jugement rendu par la Régie, l’architecte Michel Lemieux qui s’est occupé de l’aménagement du bar souligne l’isolation acoustique de niveau supérieur qui a été réalisée pour diminuer le bruit pour les voisins.

Latest comments

  • Looking at this approval process for a business owner in Montreal, I am amazed at why someone would waste their precious time in doing so. The VdeM will continue to do very little to accomodate Mr. Ferraiolo’s business plan, a business plan that generates tax revenue for all citizens.

    Attempting to generate this tax revenue for the city and province through an honest business does not seem to be in anyone’s interest, specifically the citizens who seem to think that things get paid for by magical fairies in the sky.

    This should astonish everyone who lives in a capitalist society. Petit Patrie residents should understand that Montreal is not a quaint little town or village in Europe. It is a bustling Metropolis chock full of people, traffic, business owners and taxpayers.

    Towns a villages do exist, but they are about 20km outside of the City of Montreal. I suggest the people who dislike the noise, hustle and bustle of an established North American city take a sandle-footed bicycle ride out of town and go pick some flowers and berries in the wilderness.

  • i agree. From a lifestyle point of view, you cannot force an highly densified urban center into becoming a little countryside village. Sadly it seems the local administration is going towards this, with the precious help of local media; never seriously questionning it’s decisions

  • J’habite sur une avenue près de Masson où de nombreux bars ont ouvrt leurs portes depuis quelques années. C’est l’enfer… Les gens qui sortent de là à 3 heures du matin qui se sont stationnés dans les avenues parlent à tue-tête, ce qui nous oblige à garder nos fenêtres fermées même l’été, le stationnement impossible même avec une vignette chère payée, … Battez-vous. Vive les commerces qui ferment à des heures raisonnables!!!

  • Bien d’accord avec les amis anglos plus haut : On vit dans une métropole !!! Il y a certes des inconvenients, mais surtout beaucoup d’avantages… Faut faire avec … ou changer de vie 😉

  • Honnêtement, je pense que c’est une question de savoir-vivre plutôt que de réglementation. Les gens qui parlent à tue-tête dans la rue à 3 h du mat, il y en a dans ma rue aussi et je suis bien loin des bars. Bref, trop tard pour maintenant, mais pour l’avenir, ben élevez vos enfants!

leave a comment

Publicité