Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
lundi le 24 septembre
HomeVie de quartierQuatre portions de rues seront refaites dans Rosemont cet automne
Publicité

Quatre portions de rues seront refaites dans Rosemont cet automne

Les résidents de quatre rues auront l’impression d’avoir gagné à la loterie municipale et verront leur portion rue se refaire une beauté cet automne. Ces rues seront complètement remises à neuf incluant les trottoirs.

Les 4e et 5e Avenues seront en travaux cet automne. Photos : RueMasson.com

Les 4e et 5e Avenues seront en travaux cet automne. Photos : RueMasson.com

Il s’agit des rues suivantes : De Gaspé, de Beaubien à St-Zotique, la 5e avenue, de Laurier à Masson, la 4e avenue, de Rosemont à Dandurand et la 20e avenue, de Rosemont à Bellechasse.

« Tous ces travaux se justifient par l’amélioration de l’état de la chaussée ou le remplacement des infrastructures souterraines », a souligné la chargée de communications de l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie, Marie-Claude Perreault.

Avec la construction du projet immobilier Angus-Mont-Royal, plusieurs rues seront construites. C’est le cas de William-Tremblay, entre St-Michel et Canadien-Pacifique et Canadien-Pacifique, entre William-Tremblay et Omer Lavallée. On y construira des trottoirs et la pose d’une couche de surface.
D’autres travaux seront effectués ou l’ont été.
-Reconstruction d’une partie de l’égout de la rue Molson, entre le boulevard St-Joseph et la rue Masson à cause de la construction de MUV condos sur Molson. Les travaux semblent terminés.
-Reconstruction d’une partie de l’égout combiné et de la conduite d’eau secondaire de la rue D’Iberville, entre les rues Holt et Dandurand – la réalisation projetée pour 2014 sera probablement reportée en 2015.
-Reconstruction de la conduite d’eau secondaire, de la chaussée et des trottoirs de la rue Fullum, entre les rues Dandurand et Masson.

Latest comments

  • Bonne chance aux résidents. Je demeure sur Cartier, entre les rues Dandurand et des Carrières. Dimanche le 15 juin, la Ville a installé des pancartes de stationnement interdit. Le but, refaire quatre sections de trottoir totalisant ± 100 pieds (30 mètres). A faire, enlever les anciens trottoirs, ramasser les déchets, faire les formes, couler le nouveau ciment, enlever les formes, refaire l’asphalte entre la bordure et le trottoir, refaire l’asphalte entre la bordure et la rue.

    33 jours et ce n’est pas fini.
    33 jours a marcher dans la rue
    33 jours a enjamber les barrières
    33 jours a se chercher des places de stationnement

    33 jours et plus pour 100 pieds, imaginez refaire la chaussée

    Bonne chance et courage à mes concitoyens

  • C’est vrai que ça fait pitié. Et c’est partout comme ca! À côté du métro frontenac, sur Ontario. L’été dernier, ils ont creusé pour refaire les conduits d’eau. Les vacances de la construction sont arrivées, ils ont « re-patcher » vite fait, et deux semaines plus tard, recreuser pour continuer. Cet été, qu’est ce qu’ils font? Ils ont recreusé début juillet, et hier le 17 juillet, à 1 jour des vacances de construction, ce n’était encore pas proche d’être terminé. Ils vont encore une fois « re-patcher » et réouvrir dans deux semaines… Et recommencer l’année prochaine…

  • Je fais partie de ceux qui auront une rue refaite et je suis bien contente. Quand ça fait 20 ans qu’il n’y a pas eu de travaux sur la rue, c’est certain qu’on va accepter les désagréments que ça entraine. Ça ne peut pas se faire comme par magie.

  • Visiblement vous n’avez pas visiter la 18e direction nord au coin de Masson.

  • Commentaire de M’me Chose

    Je ne suis pas contre la réfection, au contraire. Je suis propriétaire et je prend soin de ma maison. Mais je ne prends pas une semaine pour repeindre une pièce. Avec la Ville, on dirait que rien ne se fait facilement. La rue aurait été embourbée une semaine, j’aurais rien dit mais là, 5 semaines!

    Je ne sais pas qui planifie les travaux mais j’aimerais connaître sa méthode. La Ville s’installe sans aucun égard pour les citoyens et ma rue n’est pas une rue commerciale. Parlez-en aux marchands de Rachel.

    Tant mieux si la Ville répare mais un peu de planning ne serait pas à dédaigner.

  • Courage aux futurs citoyens qui verront leur rue se faire démolir. Je suis sur la 14e avenue et nous y avons eu droit l’été passé. Plus d’un mois et demi de réparation, sans rue, sans trottoir, sans stationnement. Oui, c’est sûr que c’est désagréable, mais après coup, ça vaut tellement la peine. J’avais l’impression de demeurer à Tchernobyl; c’est tellement plus 2014 maintenant. Ça va être beaucoup mieux pour les voitures par la suite. Veut, veut pas, faut les faire les rénos un jour ou l’autre. C’est certain que les délais sont longs… Patience…

  • Je me joins à André Villeneuve pour déplorer la lenteur, pour ne pas dire l’inertie qui touche les travaux publics. Ça me semble pire que jamais cette année.

    Vous aurez sans doute remarqué que Masson vers l’est est fermée à la circulation à partir de St-Michel. Depuis la mi-mai. La raison? Un chantier sur la 13e avenue, entre Masson et Laurier. Mi-mai, ils ont tapissé le secteur de cônes oranges, éventré la rue à deux ou trois endroits, clôturé le tout, et rien ne s’y est passé pendant six longues semaines. Ça a commencé à bouger la semaine dernière, tranquillement pas vite, mais là tout est fermé à nouveau pour deux autres semaines, évidemment. On en a facilement encore jusqu’à la mi-août, ça c’est si on est optimiste.

    Pourquoi c’est si long? Pourquoi ne pas tapisser le secteur de ces horreurs orange juste avant de commencer à travailler sur les lieux? Ces chantiers abandonnés qu’on boucle à la va-vite à la fin de l’été, la ville en est tapissée. À qui ça profite?

  • Il y la rue Bellechasse d’est en ouest!
    Il y a la 18e entre Bellechasse et Rosemont, un parcours risqué pour qui s’y aventure. De gros nids de poule dont un coiffé d,un cone orange. je ne sais pas ce que la ville attend pour les réparer.

  • Il y a certainement des inconvénients lors de grands travaux, mais je crois que les résultats en valent la peine. Je remarque que mes concitoyens n’ont pas beaucoup de patience et ce dans tous les domaines: au volant, dans les transports en commun, dans les commerces, etc. Rien n’est parfait mais moi je suis bien heureuse qu’on refasse ma rue! Et comme disait ma grand mère On ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs !

  • Je ne sais pas si l’arrondissement a prévu d’en profiter pour remplacer les entrées d’eau à chaque maison, à titre préventif.
    Quelqu’un pourrait-il me répondre à ce sujet ?

  • Bon, bien le fameux chantier sur la 13e dont je me plaignais trois commentaires plus haut est, à ma très grande surprise, terminé depuis hier après-midi. Fini, plus rien, tous les cônes sont disparus. J’avoue tomber en-bas de ma chaise.

    Mais pourquoi diable l’avoir ouvert à la mi-mai, abandonné aussitôt durant plusieurs semaines (ce qui a complètement défiguré le quartier durant deux mois), si c’était pour une « job » de 3-4 jours? J’avoue que ça me dépasse complètement.

  • Si seulement les autorités pouvaient mieux prévoir lors de tels travaux dont la nécessité m’apparaît indiscutable quoique la lenteur d’exécution soit parfois déplorable.

    Le problème est que les automobilistes sont incapables d’attendre quelques minutes pour faire un détour. Si bien qu’ils empruntent les ruelles comme voie de transit malgré l’illégalité en roulant à tombeau ouvert (quelle belle expression évocatrice). Ça a été le cas avec la fermeture partielle de Masson face à la 13e, pendant tout un mois.

  • Bonne chance! Pour 8 pieds de trottoir sur la 8e Avenue, on a attendu 4 mois! Oui 4 mois!!!
    Et bien sûr, durant les 4 mois, il y avait des pancarte de défense de stationner sur une longueur d’au moins 16-20 piends.
    Oui….4 mois!!!

  • Tant mieux pour les gens de la 4e Avenue, entre Rosemont et Dandurand, mais sérieusement, comment ne pas prioriser la rue Des Écores entre Rosemont et Beaubien ?
    Se peut-il qu’aucun inspecteur de la Ville ne soit passé par là, au risque d’endommager son véhicule ?
    Il y a des décisions très bizarres qui se prennent…

  • Réponse à Dave
    Je suis moi-même automobiliste et j’ai souvent honte du comportement de certains de mes semblables. La ville n’appartient pas qu’aux automobilistes comme certains le pensent mais à tous: piétons, planchistes, cyclistes automobilistes, etc. Il y a beaucoup de travail à faire pour faire oublier l’époque du contrôle incontesté de l’auto sur la ville.

    Si les travaux étaient planifiés, je ne dis pas mieux car je crois que c’est va comme je te pousse, il y aurait moins de frustration pour tous.

  • Continuez à voter pour un maire incompétent et c’est cela qui arrive!

leave a comment

Publicité