Le danger des viaducs pour les cyclistes rosemontois [MàJ]

Par -

Ce matin, une cycliste, Mathilde Blais, est décédée sur la rue Saint-Denis, sous le viaduc des Carrières près du boulevard Rosemont. Elle aurait été happée par un poids lourd qui ne l’aurait pas vue. Un accident qui remet en lumière la sécurité des viaducs. Sachant qu’il faut presque inévitablement passer sous un viaduc pour sortir de Rosemont, y a-t-il moyen de sécuriser ces endroits?

Le viaduc Saint-Joseph est aussi le cauchemar des cyclistes. Photo : RueMasson.com

Le viaduc Saint-Joseph est aussi le cauchemar des cyclistes. Photo : RueMasson.com

Le viaduc à l’intersection des boulevards St-Joseph et d’Iberville est le cauchemar des cyclistes et des automobilistes : c’est sombre, la voie est étroite et les piliers obstruent la vue, tant pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes. Le viaduc sur de Lorimier, un peu au nord de Masson, aussi est sombre. Plusieurs cyclistes empruntent le trottoir, réservé aux piétons, pour traverser les viaducs.

[MàJ]Dans cette entrevue avec Michel C. Auger, le maire François Croteau souligne que ces viaducs sont une sorte d’entonnoir où les cyclistes se retrouvent coincés.

Les propositions de Projet Montréal sont de faire une ligne blanche pour séparer le trottoir entre les piétons et les cyclistes. Le maire Croteau aimerait ensuite que des pistes soient mis en place sur le même modèle que celles du viaduc Masson, Christophe-Colomb et Saint-Laurent.

À lire sur le même sujet

Une contestation qui pourrait faire jurisprudence

C’est ce qu’a fait un cycliste Michel Harvey l’été dernier. Pour sa sécurité, il a emprunté le trottoir du viaduc De Lorimier entre Dandurand et Masson, direction sud. Il pleuvait, il n’y avait aucun piéton, sauf des policiers de l’autre bord du viaduc. Ils lui ont donné une contravention pour avoir roulé sur le trottoir, aucune discussion ou explication possible. Il a contesté la contravention et il passe justement en cours demain mardi. « Aucune question pour moi, je préfère ma vie à un manque de tolérance envers les cyclistes, alors qu’on tolère plein de choses. Il n’y avait pas de piétons, il pleuvait, je ne mettais la vie de personne en danger, alors que j’aurai mis ma vie en danger en empruntant le viaduc », souligne-t-il.

[MàJ] Vélo Québec a demandé par voie de communiqué lundi après-midi « au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) de faire preuve de tolérance à l’égard des cyclistes qui empruntent les trottoirs dans ces zones à haut risque.» Il souhaite aussi la sécurisation des viaducs pour les cyclistes le plus rapidement possible.

Sur sa page Facebook, le maire de Rosemont-La Petite-Patrie, François Croteau s’est exprimé sur ce terrible accident. « Ce décès tragique d’une cycliste ce matin sur St-Denis, nous rappelle à quel point il y a tellement de chemin à faire pour un meilleur partage de la chaussée à Montréal. Triste, tellement triste… Mes pensées à la famille de la jeune femme. »

Une conférence de presse des deux maires d’Arrondissement du Plateau-Mont-Royal et de Rosemont-la Petite-Patrie (l’accident s’est déroulé sur la frontière des deux) a eu lieu aujourd’hui. Projet Montréal réclame des mesures immédiates pour sécuriser les différents viaduc et la tolérance des policiers pour les cyclistes qui utilisent le trottoir à ces endroits.

[MàJ] «C’est clair qu’on a besoin, au niveau du cyclisme, d’avoir d’avantage d’infrastructures. On va parler, au conseil, de la règlementation du code routier», a indiqué le maire de Montréal Denis Coderre sur RDI.

Pierre Rogué, porte-parole de la campagne Une porte Une vie et résident du Vieux-Rosemont s’est insurgé ce matin. « La situation est assez révoltante pour ne pas laisser passer l’occasion de rappeler aux pouvoirs publics l’importance de se déniaiser. Laisser faire les bistrots, les taxis et autres industries d’intérêt particulier pour s’intéresser à l’intérêt général de tous les montréalais. Des infrastructures qui intègrent cyclistes et piétons, des interdictions concernant les véhicules lourds, l’obligation pour les transporteurs de relayer la livraison par des petits moyens de transports dans la ville (comme ailleurs), passer des années 80 à 2014. Ce soir, on sera au conseil de ville. C’était prévu. Mais aujourd’hui, ce qui n’était pas prévu c’est bien cette évidence qui nous frappe les yeux : ne pas agir, c’est aussi agir inversement ».

Il remet en cause l’installation de bollards sur le trottoir du viaduc. « De son côté, le Code de la sécurité routière énonce clairement qu’en cas de nécessité, un cycliste peut utiliser le trottoir. Cela veut dire que, lorsqu’un cycliste met sa vie ou sa sécurité en danger en utilisant certaines voies, il peut alors utiliser le trottoir, sous réserve de ne pas mettre à son tour la vie des autres en danger. »

Cependant, de nombreux piétons viennent régulièrement se plaindre des cyclistes sur les trottoirs qui les frôlent, leur crient après ou ne leur cèdent pas la priorité.

[MàJ]Lors du conseil municipal, le maire Croteau a souligné que deux piétons avaient été frappés par des cyclistes récemment sur le trottoir du viaduc Des Carrières où l’accident a eu lieu.

Des viaducs sécurisés dans Rosemont

Le viaduc de la rue Masson, à l’ouest d’Iberville a été sécurisé l’année dernière. Une voie automobile a été retranchée dans chacune des directions pour créer une voie réservée aux cyclistes. Sur Christophe-Colomb, sous le viaduc juste au nord du parc Laurier, la piste cyclable est séparée de la voie automobile par une bande de béton, comme celle sur la rue Rachel.

Le viaduc Saint-Laurent sera aussi sécurisé dans les prochains  mois avec un aménagement et une voie cyclable réservée aux cyclistes.

Une motion au conseil municipal

Ce soir Projet Montréal proposera deux motions pour améliorer la sécurité des cyclistes montréalais lors du conseil municipal. Plusieurs cyclistes compte s’y présenter pour poser des questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>