Bilan de semaine : Mailloux s’excuse et on parle de PKP dans Rosemont

Par -

Dans Gouin et Rosemont, c’est parti pour la campagne. Et ça ne commence pas en pépère. Pour ce premier bilan de semaine, la candidate du PQ dans Gouin s’excuse pour des propos controversés sur la religion et PKP trouve le moyen de faire parler de lui jusque dans Rosemont.

Chaque semaine durant la campagne électorale, nous vous ferons un compte rendu des activités des candidat-e-s de Gouin et de Rosemont s’il y a lieu et de leur passage dans les différents médias.

La candidate Louise Mailloux fait jaser
Louise Mailloux s’est excusée par communiqué samedi à propos de ses positions controversées. Celle qui affronte Françoise David dans Gouin pour le Parti québécois est professeure de philosophie au Cégep du Vieux-Montréal. Laïque et féministe, elle défend la Charte. Dans deux livres publiés en 2011, elle a comparé le baptême et la circoncision à du viol. Elle a également plusieurs autres positions controversées sur les produits cachères et le port du voile. Lire notre article Des propos de Louise Mailloux qui font du bruit.

 

PKP fait des vagues jusque dans Rosemont

La nouvelle de la semaine au Québec était sans contredit, outre la neige qui est tombée, la candidature de Pierre Karl Péladeau pour le Parti québécois dans Saint-Jérôme. Il a alimenté en sujet toutes les émissions de tribune téléphonique de la semaine et a même trouvé moyen de faire parler de lui dans Rosemont.

Le député sortant de Rosemont Jean-François Lisée a souhaité la bienvenue au nouveau candidat dans son billet «PKP au PQ? C’est ça rassembler.» Une déclaration qui peut sembler étonnante de la part d’un ex-journaliste de gauche vis-à-vis un « ex »-patron de presse de droite. L’important c’est l’indépendance d’abord, l’idéologie vient ensuite.

Il n’en fallait pas moins pour faire réagir le candidat de Québec solidaire dans Rosemont, Jean Trudelle. Dans son billet «Le mirage de M. Lisée», il dénonce Péladeau comme étant « un des pires patrons qu’ait connu le Québec.» À noter que Jean Trudelle est un ancien syndicaliste. Il a été président de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec. Françoise David de son côté a également dénoncé cette candidature dans son billet «PKP, ministre du Tourisme». Elle disait aussi y voir une trahison des idéaux progressistes au Parti québécois, est-il rapporté dans un article du journal Le Soleil.

Jean-François Lisée a riposté dans plusieurs billets cette semaine (La triste chute de Françoise David et La gifle de Foglia à Québec Solidaire) pour défendre les progressistes de son parti.

Ailleurs dans les médias cette semaine :
Un débat radiophonique avec quatre candidat-e-s dans Gouin à l’émission Pas de midi sans info, mardi 12 mars. Paul Franche de la CAQ, Cheraquie Auguste-Constant du PLQ, Louise Mailloux du PQ et Françoise David de QS ont pris part au débat : à écouter en ligne.

Jean-François Lisée, candidat du PQ dans Rosemont, en entrevue avec Benoit Dutrizac au 98,5 à propos de la plate-forme montréalaise du Parti québécois.

Comme elle est co-porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, aussi candidate dans Gouin, est souvent sous les projecteurs. Elle était, dimanche dernier, invitée à Tout le monde en parle et vendredi, à Deux hommes en or.

Dans un article de La Presse canadienne, Françoise David invite son adversaire Louise Mailloux à surveiller son langage.

 

Aucun candidat dans Gouin encore
Au moment de publier, personne n’est encore officiellement candidat dans la circonscription de Gouin selon le site du Directeur général des élections du Québec. Pour le comté de Rosemont, seuls Jean-François Lisée du PQ et Jean Trudelle de Québec solidaire sont enregistrés. Les candidat-e-s ont jusqu’au 22 mars à 14 h pour déposer leur candidature.

 

2 commentaires à Bilan de semaine : Mailloux s’excuse et on parle de PKP dans Rosemont

  1. André Martin

    Que le Centre consultatif des relations juives et israéliennes – Québec (CIJA-Québec) rejette les excuses « creuses » de la candidate du Parti québécois, Louise Mailloux, me semble parfaitement grotesque. Ce que Madame Mailloux à ajouté suite à son commentaire sur le baptême et la circoncision d’enfants sans défense c’est : «Concernant mes déclarations sur certaines pratiques religieuses, je tiens à dire que je n’ai jamais voulu offenser ou blesser qui que ce soit. Si tel a été le cas, je m’en excuse très sincèrement». Madame Mailloux a fait connaître publiquement son opinion parfaitement légitime sur une question que personnellement je rapproche de l’excision de petite filles non consentantes. Dans notre société ces actes peuvent assurément être considérés comme des formes de viols. C’est bien triste que cela puisse en choquer certains de le dire! Comprenons bien que Madame Mailloux ne s’est pas excusée d’avoir une telle vision de la question et qu’elle n’a certainement pas à le faire!

  2. Ninon Larochelle

    Madame Mailloux a été citée hors contexte. Les médias veulent toujours plus de lecteurs… S.V.P. Évitons de mordre à l’hameçon du sensationnalisme!
    Lisez le texte de Madame Mailloux (lien plus bas). Il s’agit de « viol de conscience » par opposition à liberté de conscience. C’est une notion souvent discutée en philo, et c’est tout simple. Les enfants ne peuvent donner leur consentement libre et éclairé, évidemment. C’est pourquoi , par exemple, on détermine la majorité sexuelle à tel ou tel âge, selon les sociétés. Madame Mailloux est une philosophe brillante qui, comme l’a si bien écrit un commentateur sur le site de La Presse, n’a de leçons à recevoir de personne, et encore moins besoin de retirer ses propos. On l’a citée hors contexte, comme c’est malheureusement le cas quand on cherche le sensationnalisme, afin d’augmenter son lectorat. C’est bien dommage.
    http://louisemailloux.wordpress.com/2011/06/13/le-commerce-des-petites-ames/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>