Cabinet fantôme : Les élu-e-s de Rosemont héritent de gros dossiers

Par -

Richard Bergeron a présenté aujourd’hui les membres du cabinet fantôme de Projet Montréal, l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville. Les élus de Rosemont-La Petite Patrie ont hérité de dossiers de choix.

L'équipe de Projet Montréal dans RPP inaugurait son local électoral. Crédit photo : RueMasson.com

Richard Bergeron, Érika Duchesne, François W. Croteau et Guillaume Lavoie lors de la plus récente campagne électorale. Photo : Archives/RueMasson.com

Le maire François W. Croteau sera porte-parole sur les dossiers liés à l’urbanisme, la réforme administrative et le SRB Pie-IX (service rapide d’autobus). M. Croteau a étudié en études urbaines à l’UQAM et était chargé de cours avant son élection en 2009.

La conseillère du Vieux-Rosemont Érika Duchesne suivra les dossiers relatifs aux services paramunicipaux, aux institutions du conseil de ville et à l’accessibilité universelle.

Marc-André Gadoury, conseiller dans Étienne-Desmarteau suivra les dossiers sur la ville intelligente, les technologies de l’information et le vol de vélos. Étonnant qu’il n’ait pas été nommé porte-parole des trottoirs, lui qui veut en faire sa priorité dans RPP.

Le conseiller de Marie-Victorin, Guillaume Lavoie, sera porte-parole des dossiers concernant les finances, les relations gouvernementales et les relations internationales. M. Lavoie est un spécialiste des questions internationales.

François Limoges, conseiller de Saint-Édouard suivra les dossiers concernant la sécurité publique, les droits humains et les affaires juridiques.

1 commentaire à Cabinet fantôme : Les élu-e-s de Rosemont héritent de gros dossiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>