Dernière élection municipale pour le maire de Rosemont

Par -

L’annonce de la candidature de Denis Coderre à la mairie de Montréal a lancé la campagne électorale municipale du 3 novembre prochain. De son côté, le parti Projet Montréal organise des assemblées d’investiture depuis le début du mois de mai. Hier soir, c’était au tour des élus de Rosemont-La Petite-Patrie de voir leurs candidatures confirmées par les membres de l’Association locale. Il s’agit de la dernière élection pour le maire de l’Arrondissement François Croteau.

Ce dernier l’avait annoncé depuis plusieurs mois, il ne fera pas plus que deux mandats à la mairie de l’Arrondissement. « Hier j’ai dit aux militants que c’était ma première et dernière investiture pour Projet Montréal », a confirmé celui qui s’était présenté aux élections de 2009 sous les couleurs de Vision Montréal avant de changer de parti en cours de mandat.

Les élus sortants Marc-André Gadoury pour Étienne-Desmarteau, Érika Duchesne pour le Vieux-Rosemont, François Limoges pour Saint-Édouard et François Croteau à la mairie sont donc officiellement candidats pour le parti Projet Montréal à leur propre succession.

L'équipe de Projet Montréal dans Rosemont et son chef Richard Bergeron lors de l'élection Érika Duchesne en 2012. Photo : Archivesl/RueMasson.com

L’équipe de Projet Montréal dans Rosemont et son chef Richard Bergeron lors de l’élection d’Érika Duchesne en 2012. Photo : Archivesl/RueMasson.com

Mais une absence dans cette investiture, aucun candidat n’a été choisi pour le district de Marie-Victorin qui est actuellement le seul détenu par Vision Montréal dans l’Arrondissement avec la conseillère Élaine Ayotte.

Cette dernière n’a toujours pas confirmé sa prochaine candidature. D’ailleurs, elle soulignait être en réflexion lors d’une entrevue avec Catherine Perrin sur les ondes de Radio-Canada.

Projet Montréal compte organiser l’investiture dans Marie-Victorin d’ici quelques semaines.

3 commentaires à Dernière élection municipale pour le maire de Rosemont

  1. La parole de l’homme vaut quoi?

    Je voter pour lui sous une bannière et il a changer de parti.

    Petit carriériste sans vision.

  2. Patabine

    Au dernier congrès de Projet Montréal, notre maire a voté pour l’abolition de son poste de maire d’arrondissement. Cela signifie, à mon avis, la fin de la politique de proximité au municipal, une plus grande uniformité entre arrondissements, une plus grande centralisation des pouvoirs. J’aimerais bien connaître l’avis du maire Croteau à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>