En manque de culture, une citoyenne initie les bibliothèques libre-service

Par -

Quatre bibliothèques nouveau genre ont été inaugurées dans Rosemont mardi après-midi sous le parrainage de Michel Rabagliati. Ce sont des bibliothèques libre-service, des sortes de boîtes aux lettres où l’on retrouve des livres usagés qui attendent de nouveaux lecteurs. Ce projet est l’idée d’une citoyenne de l’est de Rosemont qui trouve qu’il manque de culture dans son coin de quartier.

Émilie de la Durantaye et Lyne Drouin du comité Priorité culture et l'auteur Michel Rabagliati.

Émilie de la Durantaye et Lyne Drouin du comité Priorité culture et l’auteur Michel Rabagliati. Photo : Lisa Marie Noël/RueMasson.com

Rosemontoise de naissance, Lyne Drouin a vécu à plusieurs endroits dans le quartier. « On a déménagé à l’est de Pie-IX. On aime ça, c’est beau, c’est vert, mais il n’y pas beaucoup de lieux de rassemblements, pas de bibliothèque, pas de centre culturel », se désole-t-elle.

Son amoureux tombe par hasard sur un article à propos des Little free library. Aux États-Unis, des mordus de livres, qui veulent faire partie du réseau, installent des boîtes à livres devant leur propriété. N’importe qui peut y prendre un livre, en échange d’un autre livre qu’ils ont déjà lu. Lyne Drouin trouve l’idée géniale.

Durant l’hiver 2012, elle participe aux Cafés urbains, ces consultations citoyennes visant à connaitre les préoccupations de la population en vue du Forum social de Rosemont, Décider Rosemont ensemble. Elle y parle du manque de lieux culturels dans l’est de Rosemont. Nait ensuite le comité Priorité culture de Rosemont, comité qu’elle s’empresse de joindre. Elle lance l’idée des bibliothèques libre-service, tout le monde est séduit. On construit de belles boîtes à livres, on les peint, on les décore puis on les inaugure, sous le parrainage de l’auteur et bédéiste d’origine rosemontoise Michel Rabagliati (rien de moins), lors de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur.

Un parrain célèbre 

Michel Rabagliati, le parrain de l'événement, souhaite beaucoup de succès aux bibliothèques libre-service.

Michel Rabagliati souhaite beaucoup de succès aux bibliothèques libre-service de Rosemont.

Selon l’auteur de la série des Paul, le concept des bibliothèques libre-service est « charmant et poétique ». Il pratique d’ailleurs déjà le don de livres dans des endroits publics. « Je laisse des livres, sur des bancs, dans le métro, dans l’autobus ou l’avion. J’écris même parfois des petits mots dedans du genre j’ai détesté ce livre, j’espère que vous l’aimerez », dit-il blagueur. Il espère que les gens vont participer en masse dans ces bibliothèques de Rosemont.

Déjà, lors du passage de RueMasson.com à la bibliothèque libre-service du Centre Lapalme, l’attachée politique du député de Rosemont Jean-François Lisée venait de faire don de quatre de ses livres.

Laisser des livres dans des boîtes sur la rue n’incite-t-il pas au vol et au vandalisme? « Ça ne m’inquiète pas, de toute façon, les livres, on les offre. C’est sûr que si quelqu’un brise la boîte, c’est plate. Mais on ne va pas s’empêcher d’aller de l’avant», indique Lyne Drouin.

Le comité est présentement en discussion pour voir comment les bibliothèques libre-service vont évoluer durant les prochains mois. Plusieurs citoyens se sont déjà montrés intéressés à héberger une boîte à livres sur la façade de leur immeuble.

Les bibliothèques libre-service sont installées aux endroits suivants:
– Devant le Centre Lapalme, 5350, rue Lafond.
– Au Petit Marché de l’est, 4451, rue Beaubien
– Devant la résidence de son initiatrice, sur le 31e Avenue entre Beaubien et Saint-Zotique
– Devant la résidence d’une citoyenne, sur la rue Lemay entre Rosemont et Beaubien est (près du boul. l’Assomption).

Le bédéiste Michel Rabagliati est le parrain de l'événement.

Le bédéiste Michel Rabagliati est le parrain de l’événement. Photo : Lisa Marie Noël/RueMasson.com

10 commentaires à En manque de culture, une citoyenne initie les bibliothèques libre-service

  1. Bonjour,

    Quelle bonne idée! Si vous avez besoin d’un emplacement sur Rosemont entre la 31e et la 35e, n’hésitez pas à répondre à ce petit commentaire.

    Félicitations!

    Renée V.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 7 Thumb down 0

  2. Solange Boily

    Ma critique s’adresse à ceux et celles qui échangent des livres. S.V.P. veuillez y laisser des bouquins que vous aimez et aussi un peu récents. Suis allée sur la rue Lafond et j’ai constaté qu’il n’y avait que des livres de seconde main. Peu intéressants. Donc, donnez mais n’oubliez pas que la culture se portera mieux si tous et chacun faisons un petit effort de respect.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 1 Thumb down 2

  3. Céline Laberge

    Bravo! Souhaitons que ce genre d’initiatives culturelles se multiplient un peu partout dans Rosemont et ailleurs au Québec !

    > Appréciation du commentaire Thumb up 0 Thumb down 0

  4. Ginette Landreville

    Bonjour,

    Voici une initiative individuelle dans l’esprit de la vôtre où chacun y va de sa créativité dans la construction de mini-librairie:
    http://www.houzz.com/ideabooks/8726158

    Bonne journée,
    Ginette Landreville
    Amis de la Bibliothèque de Montréal

    > Appréciation du commentaire Thumb up 0 Thumb down 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

@RueMasson

Facebook