Que se dit-on quand on parle pas…

Par -

Une nouvelle exposition du Parcours M prendra son envol le 27 mars sous la thématique « Que se dit-on quand on parle pas… Une ballade au cœur du quotidien… vu par le cœur… ». Les oeuvres de l’artiste Véronique Besançon seront exposées jusqu’au 5 juin dans les vitrines des commerces participants de la Promenade Masson.

Flirt précoce de Véronique Besançon, oeuvre du Parcours M de mars 2013.

Flirt précoce de Véronique Besançon, oeuvre du Parcours M de mars 2013.

Les passants pourront admirer les oeuvres de Véronique Besançon, artiste autodidacte. Elle habite le quartier depuis 2006. « Je viens du Mile-End où j’ai atterri en 1997! », dit l’artiste née au Maroc puis élevée en France dans une famille hongroise, russe et française. Nous lui avons posé quelques questions.

Faites-vous seulement de la peinture ou explorez-vous d’autres formes d’art ?
Actuellement je me dédie à la peinture qui me prend tout mon temps, mais dès que je pourrai je continuerai à explorer l’écriture. J’ai un passé actif en danse contemporaine et en théâtre qui m’inspire beaucoup dans ma peinture

Comment la rencontre entre Montréal et vos origines influence-t-elle votre peinture ?
Montréal est une ville extraordinaire dans la rencontre de la différence, ce que nous avons de commun entre Montréalais c’est notre différence! Aussi pour rencontrer l’autre il faut questionner, se questionner, questionner l’autre, rien n’est acquis, tout est à comprendre. C’est une ouverture prodigieuse qui nous est offerte en tant qu’humain :  se questionner, essayer de comprendre… et dans ma peinture je prends le temps pour questionner, comprendre, s’approprier, s’interroger… aller à l’essence par le fait quotidien. Ce sont donc les rencontres avec l’autre qui m’inspirent. Et la ville… vie en ville ou ville en vie! À l’heure où la planète est à feu et à sang n’acceptant pas la différence!

Pour l’exposition du Parcours M, est-ce qu’il y a un point commun ou un conducteur qui lie vos toiles ?
Elles sont toutes issues d’une situation de rencontre humaine, elles témoignent chacune à sa manière d’une émotion qui saura rencontrer le visiteur dans son propre vécu.

Vous dites dans votre site web : « Comme des reflets éphémères trop vite engloutis par un quotidien trop pressé, de courts instants habités d’ambiances et de personnages entrevus trouvent ainsi sur la toile le temps et le lieu de leur achèvement. »  Est-ce que vos oeuvres sont des pauses nécessaires, voire indispensables ?
Effectivement c’est un besoin d’arrêter le temps, de retourner en soi, de connecter avec soi, la vie pour témoigner et partager dans l’essentiel qui nous questionne!

Pour voir l’album photos des oeuvres suivez le lien

L’exposition de Véronique Besançon se déroulera dans les commerces suivants:

– Réflexion de soir chez les Entreprises Maheu;
Réflexion de jour et El toro chez Créations Mireille Vachon;
BebeChka à la Librairie Paulines;
Casques rouges à la boucherie Aux deux Gaulois;
Marche encore_1 et Marche encore_2 au Quai no 4;
Si l’avenir m’était conté à la Librairie du Vieux Bouc;
Flirt précoce à la friperie Renaissance;
Leçon de vie à la quincaillerie Rona Bélanger;
Madame l’indignée et NéoRéalité, à la Brûlerie St-Denis;
Natacha et Regard de sélénites chez Tik Tak Toc.

6 commentaires à Que se dit-on quand on parle pas…

  1. Solange Lessard

    Bonjour, le lien pour voir l’album photos des oeuvres de Véronique Besançon ne semble pas fonctionner en date du 30 mars. Merci à l’équipe ruemasson.com pour cette belle galerie virtuelle!
    Solange Lessard

  2. I was just seeking this information for a while. After six hours of continuous Googleing, at last I got it in your web site. I wonder what is the lack of Google strategy that do not rank this type of informative web sites in top of the list. Generally the top sites are full of garbage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>