Le bureau de Jean-François Lisée vandalisé (MàJ)

Par -

Le bureau de circonscription du député ministre Jean-François Lisée a été vandalisé la nuit dernière ou ce matin. Les employés ont eu la mauvaise surprise ce matin. Toutes les vitres du local qui donnent sur le boulevard Rosemont ont été fracassées. Personne n’a été blessé. Plusieurs bureaux de députés péquistes ont aussi été vandalisés.

MàJ : le bureau de Jean-François Lisée a de nouveau été victime de vandales dans la nuit de vendredi à samedi 2 mars pour une deuxième fois. Les vitres ont été fracassées à nouveau.

MÀJ : le ministre Lisée a réagi sur son blogue : «Dans la nuit de dimanche à lundi, des vandales ont fracassé des vitres des bureaux de mes collègues Pierre Duchesne, Léo Bureau-Blouin et du mien. Le geste est à la fois lâche et dérisoire. Lâche, car les auteurs n’ont pas eu le cran d’assumer leur acte, leur position, leur conviction, si tant est qu’ils en aient », écrit-il.

Il ajoute que les seules victimes sont les citoyens, les contribuables qui devront payer pour les réparations des dégats et les citoyens de la circonscription qui n’ont pas eu accès au bureau de leur député pour quelques heures.

Les vitres du bureau de circonscription de Jean-François Lisée ont volé en éclats. Photo : Cécile Gladel/RueMasson.com

Les vitres du bureau de circonscription de Jean-François Lisée ont volé en éclats. Photo : Cécile Gladel/RueMasson.com

Lors du passage de RueMasson.com, les employés attendaient la police en ce lundi matin. De la vitre a été projetée partout à l’intérieur des bureaux. Le bureau n’a reçu aucune menace. Au moment d’écrire ses lignes, le ministre Lisée ne faisait pas de commentaires.

MàJ : nos collègues de la Presse nous soulignent qu’un graffiti a été écrit sur le mur du côté de la 12e Avenue : « enlisée dans l’austérité ». Les bureaux de circonscription du ministre Pierre Duchesne, de Léo Bureau-Blouin ont aussi été vandalisés en ce premier jour du Sommet de l’éducation supérieure.

Les bureaux du ministère de l’Éducation sur Fullum ont aussi été vandalisés. Voir l’article de La Presse.

Ce n’est pas la première fois qu’un député de l’Arrondissement est victime de vandalisme. L’ancien député de Gouin Nicolas Girard y avait gouté une fois à sa résidence. 

Le ministre Lisée est souvent dans les médias depuis sa nomination sur divers dossiers chauds, dont celui de la langue. Il a notamment souligné que la STM pourrait éventuellement offrir des services bilingues à certains endroits à Montréal. Rien pour le moment ne permet de relier cet événement à ses déclarations.

Ce lundi matin marque aussi le début du Sommet sur l’éducation supérieure.

 

Publicité

2 Comments to Le bureau de Jean-François Lisée vandalisé (MàJ)

  1. Gilles Morin

    On lit bien: … »Il ajoute que les seules victimes sont les citoyens, les contribuables qui devront payer pour les réparations des dégats »…
    Encore une fois, on pelle les dépenses sur le dos du contribuable. SVP: assumez vos dépenses à même vos budgets, Monsieur Lisée.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 0 Thumb down 5

  2. Et son budget de député/ministre, M. Morin, il provient d’où ?

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>