Un 13e édifice s’ajoute au Technopôle Angus

Par -

La Société de développement Angus possède deux terrains qui doivent être développés, du côté est et ouest de la rue Molson entre Rachel et Mont-Royal. Un édifice verra le jour sur le terrain du côté ouest de Molson pour abriter le siège social de l’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec. Un 13e édifice pour le Technopôle Angus dont la construction sera terminée en 2014 et dont les travaux ont commencé en début de semaine.

Le nouvel édifice qui verra le jour en 2014. Image courtoisie de Lemay.

Le nouvel édifice qui verra le jour en 2014. Image courtoisie de Lemay.

L’édifice de 60 000 pieds carrés sera certifié LEED-Argent. Ce ne sera pas le premier édifice vert puisque le 4100, Molson ainsi que plusieurs autres édifices du Technopôle sont déjà certifiés LEED et avait reçu le prix Énergia tel qu’on le soulignait dans cet article.

L’édifice sera au milieu du terrain vague sur Molson au coin des rues William-Tremblay et Molson. Il sera occupé entièrement par l’Ordre et le Secrétariat international des infirmiers et infirmières de l’espace francophone. Il s’agit de l’ajout de 160 personnes qui travailleront au Technopôle Angus.

Voici ce qu’écrit la SDA dans un communiqué : « En conformité avec sa politique de développement durable, SDA érigera le nouveau bâtiment selon les normes Leadership in Energy and Environmental DesignNew Construction (LEED-NC) et au même coût de construction qu’un bâtiment traditionnel. L’immeuble sera, entre autres, doté d’un toit blanc et d’un système de ventilation à haute efficacité, qui permettra des économies d’énergie de près de 40 %, d’un stationnement vert et gazonné, qui contribuera à la réduction des îlots de chaleur, d’un stationnement pour vélos et d’une station BIXI à proximité pour favoriser l’utilisation de transports alternatifs à la voiture. Avec ces caractéristiques, le bâtiment de l’OIIQ vise la certification LEED-NC Argent.»

Les citoyens devront aller un peu plus au sud pour voir les feux d’artifices l’été prochain. En effet, le lieu de construction de cet édifice était l’endroit ou plusieurs citoyens venait regarder L’international des feux Loto-Québec tel qu’on le rapportait l’été dernier.

Pour lire les articles sur le développement de l’Îlot central du Technopôle Angus et la consultation réalisée en 2011 

Angus consulte des experts pour son dernier grand terrain disponible

Angus : Les experts critiquent et se prononcent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>