Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mercredi le 18 septembre
HomePolitiqueLa diffusion sur Internet des réunions du conseil peu populaire
Publicité

La diffusion sur Internet des réunions du conseil peu populaire

C’est le 1er novembre 2010 que le premier conseil d’Arrondissement était diffusé en direct sur le web. Depuis cette date, chaque réunion du conseil (régulier ou spéciale) est diffusée en direct sur Internet par une coopérative Web Tv. Si les chiffres ne sont pas extraordinaires pour un arrondissement de 133 000 citoyens, ils sont en augmentation constante.

Voir les chiffres de fréquentation en fin de texte.

La réunion mensuelle du conseil d’Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie a lieu ce soir à 19 h, diffusée sur le web.

La caméra qui filme le conseil pour le diffuser en direct sur Internet. Photo : Archives/RueMasson.com

Le maire de Rosemont, François Croteau, n’entend pas annuler le contrat. « La transparence et l’accessibilité à la démocratie valent cet investissement, peu importe le nombre d’auditeurs », a-t-il déclaré.

Le spécialiste des nouvelles technologies et résident et natif du quartier, Bruno Guglielminetti pense aussi que les diffusions des conseils sur le web sont essentielles. « Qui sert à la fois dans un mandat d’information aux citoyens, mais également d’outil pédagogique. Sans parler de l’aspect réputation, alors que des gens hors de l’arrondissement peuvent se faire une meilleure opinion de l’administration locale ».

Il souligne que la diffusion web permet aux citoyens de garder un oeil sur l’administration et de se déplacer si un dossier le demande.

Poser sa question par Internet

Les citoyens peuvent aussi poser des questions via Internet. Contrairement à la fréquentation de la diffusion du conseil sur lee web, le nombre de questions posées a connu une forte baisse de 2011 à 2012 et aucune question n’a été posée lors des trois derniers conseils d’Arrondissement. Les citoyens ont posé 24 questions via le web en 2011 et 13 en 2012. 

Lorsque cette mesure a été mise en place en janvier 2011, tout le monde n’était pas d’accord. Le conseiller François Limoges était sceptique.

L’Arrondissement n’est pas le seul à faire diffuser les séances du conseil sur le web. Le conseil de ville de Montréal, ceux du Plateau-Mont-Royal, Sud-Ouest, Ville-Marie, Verdun et le comité exécutif sont diffusés en direct par Webtv.coop.

Les diffusions des conseils municipaux en direct ne sont pas une nouveauté. Diverses villes au Québec le font depuis plusieurs années. Par exemple celle de Sept-Îles le fait depuis 1997 et sa volonté de l’annuler récemment a fait sursauter la Fédération professionnelle des journalistes qui s’en est plainte. La ville est finalement revenue sur sa décision.

 Les chiffres de visionnement des conseils en direct et différé

Date
Nb de consultations uniques/jour
En différé (compilation en déc 2011)
2011
17 janvier
14
425
7 février
15
901
14 mars
13
1030
4 avril
18
933
11 avril (Ilots de chaleur)
7
1395
3 mai
12
1352
6 juin
17
2132
7 juin (Piétonisation Masson)
9
823
4 juillet
1552
6 septembre
60
755
3 octobre
28
1752
27 octobre (Budget 2012)
9
320
7 novembre
46
616
5 décembre
55
513
2012
16 janvier
53
6 février
82
12 mars
pas de diffusion en direct
2 avril
50
7 mai
53
4 juin
93
3 juillet
48
10 septembre
45
27 septembre
17
1 octobre
57
5 novembre
41
3 décembre
66

Latest comment

  • En incluant les visionnements en différé, et en faisant l’hypothèse que les séances du conseil n’attirent en moyenne une vingtaine de citoyens qui prennent le temps de se déplacer, il y a quand même de 15 à 90 fois plus de gens qui les visionnent en ligne. Ça me semble plutôt impressionnant et bon signe pour la démocratie municipale.

leave a comment

Publicité