Lancement de la campagne Doublez Lisée!

Par -

Le collectif des organismes de réinsertion du Québec a décidé de profiter de la controverse sur le double salaire du député/ministre de Rosemont Jean-François Lisée pour organiser sa première campagne de financement : « Aidez les raccrocheurs dans les entreprises d’insertion, doublez Lisée! L’objectif est de récolter plus de 80 000 $ pour les 48 entreprises d’insertion membre du collectif partout au Québec et non seulement dans Rosemont, d’ici le 28 février prochain.

Jean-François Lisée et la directrice d’Insertech Agnès Beaulieu lors de l’annonce de la campagne de financement dans les locaux d’Insertech. Photo: Cécile Gladel

Même si la campagne est lancée à la grandeur du Québec, chaque donateur peut choisir l’organisme qu’il souhaite aider. Le député de Rosemont avait promis de donner l’argent à des organismes de sa circonscription. Il maintient sa promesse. Les 80 000 $ seront distribués parmi les organismes de Rosemont participants dont Insertech Angus, Le groupe Part qui gère six cafétérias dont le Cafeshop dans Angus, le Buffet Insère-Jeunes BIS un service de traiteur, Imprime-Emploi, Friperie Renaissance et le service d’entretien ProPrêt.

La présidente du CA du Collectif et directrice d’Insertech Angus, Agnés Beaulieu a reconnu son opportunisme de profiter d’une controverse pour cette campagne. « J’ai trouvé qu’on avait beaucoup parlé du double salaire et peu des nombreuses entreprises d’insertion qui font un travail incroyable pour remettre sur le marché du travail principalement des jeunes. J’ai donc eu l’idée de profiter de cette controverse pour faire connaître notre travail et aller chercher du financement ».

Jean-François Lisée a soutenu avoir des promesses de dons de 3500 $ déjà, dont le comédien Émmanuel Bilodeau, en plus de son don de 80 000 $. Les citoyens peuvent choisir l’organisme pour lequel ils veulent faire un don, envoyer un chèque au collectif ou faire un don en ligne pour les quelques entreprises qui l’acceptent parmi la liste.

Une deuxième chance

Agnès Beaulieu a souligné qu’un tel don démontre que l’on souhaite que tout le monde ait une deuxième chance. Ces entreprises permettent à des décrocheurs, personne sans emploi d’obtenir une formation de 6 mois en milieu de travail. Chaque année les 48 membres du collectif aident quelques 3000 personnes. Plus de 80 % des finissants décrochent un emploi ou retournent aux études après la fin de leur formation.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>