Des enjeux locaux et une vedette dans Rosemont (MàJ)

Par -

Si la bataille de Gouin attire beaucoup l’attention des médias (incluant la nôtre), la circonscription voisine de Rosemont n’est pas à négliger. Huit candidats s’y présentent (le journaliste de La Presse s’est retiré), la vedette du Parti québécois, Jean-François Lisée y fait son apprentissage politique pendant que son adversaire de Québec solidaire François Saillant égrène les promesses électorales sur les enjeux locaux.

Cliquez pour agrandir – source: Élections Québec

Pour lire tous les articles sur les élections provinciales et les entrevues, participer à notre campagne, Votez! Ça compte et obtenir l’ensemble des informations nécessaires pour voter visitez notre page spéciale.

Le débat

MàJ: Un débat entre les candidats de cette circonscription aura lieu le jeudi 23 août à 18h au Centre Lapalme au 5350, Lafond organisé par la CDC de Rosemont. RueMasson.com sera sur place pour le couvrir et twitter.

Huit candidats, rien de moins, pour une circonscription acquise depuis plusieurs années au Parti québécois, mais ça n’a pas toujours été le cas. Le Parti libéral du Québec a déjà détenu Rosemont et a terminé deuxième lors des dernières élections.

 

 

Voici une revue de l’actualité des personnes candidates

Daniel Guersan de la Coalition pour la constituante

On l’a croisé sur Masson la semaine dernière alors qu’il faisait signer son dossier de candidature. Il a finalement réussi alors qu’il nous mentionnait qu’un grand nombre de signatures avait été refusé par la directrice de scrutin. Le comédien Christian Bégin, qui habite la circonscription de Rosemont, est le porte-parole de ce parti qui a été reconnu en juin 2012 par la DGEQ.

On peut lire ici la biographie de Daniel Guersan. Il a publié un texte où il parle de la représentativité des partis et du fait que son parti veut représenter tout le monde : « Il est flagrant que nous, des minorités culturelles, souffrons d’un manque de représentativité honteux, flagrant que nous ne sommes pas des citoyens égaux, flagrants qu’on demande à nous représenter, mais qu’on ne nous demande jamais de nous présenter. »

Johanne Lavoie d’Option nationale

La candidate du nouveau parti dirigé par Jean-Martin Aussant veut faire connaître les idées du parti. C’est son objectif principale puisqu’elle est très consciente de ne pouvoir l’emporter dans Rosemont.

Option nationale Rosemont se concentre sur un blitz de porte-à-porte dans la circonscription du chef le 25 août prochain.

Raynald St-Onge du Bloc pot

Peu d’information sur ce candidat. On fera une demande d’entrevue comme pour tous les autres candidats. Le chef du bloc pot, Hugo St-Onge faisait plusieurs appels sur twitter les dernières semaines pour obtenir les signatures nécessaires au dépôt de la candidature.

Jean-François Lisée du Parti québécois

La vedette Lisée qui a lancé sa candidature après le lancement des élections apprend à connaître la circonscription de Rosemont. Il y est tous les jours, passe ses dimanches dans les parcs avec sa famille, fréquente les restaurants du quartier et fait du porte-à-porte.

Il est très actif sur les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter et sur le blogue de L’actualité. Il y commente notamment les débats. Lors d’une promesse de la CAQ sur la rénovation de l’hôpital Pierre-le-Gardeur, il a souligné que celui de Maisonneuve-Rosemont avait grandement besoin de financement.

Il ajoute dans un autre tweet que la ligne bleue du métro doit être prolongée. À lire plus en détail dans les entrevues de RueMasson.com à venir.

Jean-François Lisée a participé à plusieurs entrevues et débats dans les grands médias. Il était au match des candidats sur RDI lundi matin.

François Saillant de Québec solidaire

Le candidat de Québec solidaire est très actif sur les médias sociaux et sur les engagements. Plusieurs ont été faits depuis le début de la campagne, François Saillant est le seul candidat à envoyer régulièrement des communiqués sur les enjeux locaux.

Il écrit dans un blogue sur le site du journal Les Affaires sur l’économie et il a participé au débat sur l’économie organisé par La Presse.

Dans un premier communiqué, il espérait que les casseroles se feraient entendre dans les urnes.

La première promesse de François Saillant était la création d’une maison de naissances dans Rosemont qui est réclamée depuis plusieurs années par les groupes communautaires.

Sur la santé, François Saillant propose de miser sur le CLSC et la prévention : ««  Ce n’est pas en jouant encore une fois avec les structures, comme le propose la Coalition Avenir Québec, qu’on va s’attaquer aux enjeux de santé », estime François Saillant, candidat de Québec solidaire dans Rosemont. À son avis, il faut plutôt miser sur les CLSC déjà existants, de même que sur la prévention même des problèmes de santé ».

Dans un autre communiqué, il parle de la taxe santé qui n’a cessé d’augmenter. Porte-parole du FRAPPU, François Saillant s’est aussi engagé pour l’ajout de 1000 logements sociaux dans le quartier : «M. Saillant a expliqué que son engagement de plus de trente ans dans la cause du logement social justifie une telle priorisation, mais que celle-ci rejoint aussi les besoins et les attentes de la population du comté : « Le 12 mai, le Forum social de Rosemont a décidé, au terme d’une démarche à laquelle 800 personnes ont participé que la priorité des cinq prochaines années dans le quartier Rosemont devait être l’accès au logement social, abordable et varié ».

Ewan Sauves du Parti vert du Québec (candidature retirée)

Surprise, ce candidat n’est pas un véritable candidat. Alors qu’on tentait sans succès de rejoindre la candidate qui était inscrite sur le site du Parti vert, on a compris hier soir avec cet article pourquoi elle ne nous répondait pas. C’est que le candidat est en fait un journaliste de La Presse qui a réussi à déposer sa candidature en moins de 48 h. Candidature qu’il a retirée aujourd’hui puisqu’il ne l’avait déposée que pour l’expérience. Il raconte son aventure dans cet article de La Presse.

Madwa-Nika Phanord-Cadet du Parti libéral du Québec

La jeune candidate libérale fait l’expérience d’une campagne électorale dans Rosemont. Sur sa page Facebook, la dernière activité est l’observation de porte-à-porte que RueMasson.com faisait avec elle il y a plus d’une semaine.

Sur Twitter, elle souligne qu’elle a donné une entrevue à la radio Haïtienne, CPAM ce mardi matin. Elle a également participé à une émission de Radio-centre-ville.

Elle a aussi souligné avoir croisé le candidat du Bloc Pot dans sa quête de signatures : « Hier, j’ai croisé le candidat du #BlocPot #Rosemontqc : nous avons collaboré afin d’optimiser notre quête de signatures! »

Stéphane Chénier du Parti marxiste-léniniste du Québec

Il était candidat lors des dernières élections fédérales dans la circonscription de Rosemont-La Petite-Patrie. On l’avait rencontré pour une entrevue. On tente actuellement de le rejoindre pour une entrevue.

Léo Fradette de la Coalition avenir Québec

Le candidat de la Coalition avenir Québec sillonne le quartier en porte-à-porte actuellement. S’il a un compte Twitter, il ne l’utilise pas ou peu, aucun tweet n’a encore été écrit.

Autres liens

Le Journal de Rosemont a posé plusieurs questions à plusieurs des candidats de Rosemont, voici leur réponse selon le sujet sur les solutions pour régler la crise étudiante

Le fil d’actualité de Rosemont sur Twitter

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>