Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mercredi le 12 décembre
HomePolitiquePas d’adieu à l’Assemblée nationale pour Louise Beaudoin?
Publicité

Pas d’adieu à l’Assemblée nationale pour Louise Beaudoin?

La députée de Rosemont Louise Beaudoin ne se représentera pas aux prochaines élections. Elle l’a annoncé depuis un moment. Elle pense bien qu’elle a siégé pour la dernière fois à l’Assemblée nationale en juin dernier, croyant, sans être certaine, que des élections seront déclenchées cet été. Et elle n’aura pu faire ses adieux si tel est le cas. Elle le regrette.

Louise Beaudoin lors du spectacle de l’Autre St-Jean le 23 juin dernier. Sa dernière comme députée ? Photo : Alexandre Albert/RueMasson.com

La dernière fois qu’elle a quitté la politique, elle avait perdu ses élections alors qu’elle était députée de Chambly. Elle n’avait donc pas pu faire ses adieux. On saura d’ici la fin août si la même chose lui arrivera. Tout semble indiqué que oui puisque les rumeurs d’élections grossissent à vue d’oeil.

Un article de La Presse de Denis Lessard du 11 juillet soulignait que le premier ministre Jean Charest déclencherait les élections le 1er août pour un scrutin le mardi 4 septembre.

Louise Beaudoin n’a pas demandé de faire un discours d’adieu à l’Assemblée nationale et le premier ministre Jean Charest ne lui a pas offert cette chance. « Il n’a pas donné la chance aux députés sortants de faire leurs adieux, car ça aurait voulu dire qu’il y avait des élections. Il a voulu laisser planer le doute et ça a eu comme conséquence que tous ceux qui ont annoncé leur départ, comme Martin Lemay, Danielle Doyer, Yvon Vallières et moi, sommes privés d’un plaisir, car je reconnais que ce n’est pas une obligation parlementaire », souligne la députée de Rosemont.

Évidemment, Louise Beaudoin reconnait que sa dernière année aura été difficile avec un aller-retour entre le parti québécois et le fait de siéger comme indépendante. Elle souligne tout de même avoir fait des choses sur le plan national, sur la laïcité notamment. « Mon opinion sur la laïcité me distingue beaucoup de Québec Solidaire. On a une vision différente de la question de la laïcité. Je suis très française là-dessus, très républicaine. »

Elle est aussi fière d’avoir proposé des mesures qui sont incluses dans le programme du Parti Québécois comme la création d’une agence québécoise de développement international. « Car ça n’a plus de bon sens ce qui se passe à Ottawa à ce niveau. Le Québec doit avoir sa propre politique internationale. »

Finalement, elle est très heureuse du mouvement Rosemont pour Kyoto instauré avec le directeur général de la SODER Frédéric Bourrely qui a regroupé les élus de tous les niveaux (scolaire, municipal, provincial et fédéral). « Il y a quand même 15 000 personnes qui ont signé la pétition déposée à l’Assemblée nationale. »

Louise Beaudoin aura donc été députée durant 12 ans à l’Assemblée nationale sans avoir eu la possibilité de faire un discours de départ, ni en 2003 et ni en 2012. « Je veux dire à mes électeurs que Rosemont ç’a été du bonheur. Je suis très heureuse dans la circonscription, ma décision de quitter la politique n’a rien à voir avec les citoyens de Rosemont. Je me suis bien occupée du comté, je pars apaisée, mais sans avoir pu faire mes adieux ».

À lire aussi, le bilan de session du député de Gouin, Nicolas Girard.

Articles liés

Le PQ réserverait Rosemont à Jean-François Lisée

Manifestations et députés : la subtilité des mots

Louise Beaudoin réintègre le Parti Québécois

Souhaitez-vous que Louise Beaudoin retourne au PQ

Les élus manquent-ils de respect envers les citoyens?

Louise Beaudoin démissionne pour retrouver sa liberté de parole

Latest comments

  • Louise Beaudoin: une grande dame de la politique québécoise.
    Elle va nous manquer…

  • Merci madame Beaudoin !

  • merci et continuer quand meme a elire le P Q bonne chance pour l avenir

leave a comment

Publicité