La pluie épargne presque la vente trottoir

Par -

Une journée sur quatre. La Société de développement commerciale de la Promenade Masson a eu un peu plus de chance avec la température. Les deux premières journées de la Festi Courses (nouveau nom de la braderie) et la dernière se sont déroulées sous un ciel clément. Évidemment la grosse journée du samedi a été gâchée par la pluie qui n’a cessé de tomber.
Certaines activités ont été annulées dont la présence de Lyette Archambault qui devait peindre en direct samedi. RueMasson a parcouru la Promenade vendredi après-midi. Beaucoup de monde profitait de la fermeture de la rue aux voitures.

 

 

 

 

 

Et les commerçants ?

Certains commerçants participent activement à cette braderie de diverses manières. Certains font plus d’effort que d’autres. Certains n’en font aucun.

Mention spéciale : Belle association entre le Café Lézard et la boutique Olives & Olive qui proposaient du blé d’Inde enrobé d’huile d’olive.

On aime: les restaurateurs qui sortent le BBQ pour proposer de la nourriture à l’extérieur. Les commerçants qui offrent de véritables affaires comme les Coureurs de jupons. D’ailleurs, la comédienne Annie Dufresne présentait ses créations à côté du kiosque de la boutique. Belle idée d’avoir des invités spéciaux. Les kiosques de nourriture latino et de barbe à papa sont des indispensables qui donnent un air festif à l’événement.

Pourrait faire un effort : la pharmacie Jean Coutu coin 3e Avenue a sorti de la marchandise à vendre dans de grands bacs gris sans plus de présentation. Tous les commerçants qui ne participent pas. Dommage, car chacun pourrait aller au-delà de la simple vente, offrir des conseils et échanger avec sa clientèle.

3 commentaires à La pluie épargne presque la vente trottoir

  1. J-P Pauzé

    J »ai vu les mêmes brimborions et fringues made in China les plus cheapos et laids que par les années passées. Et dire qu’il s’en trouve pour vouloir faire une rue piétonne avec ce ramassis de babioles et de nippes de mauvais goût…

  2. Pas très constructif le commentaire de Mr Pauzé… C’était tres bien comme journée ( dimanche ) tres fextif !

  3. Geotrad

    Je comprends certains commerçants d’être tièdes sinon frileux à l’idée des traditionnelles braderies estivales : elles sont trop souvent synonymes de week-ends de pluie! Mauvais karma sans doute dû au fait que l’on cible des dates où les clientèles locales viennent de toucher leur chèque d’aide sociale (BS). Ainsi se tenaient simultanément ce dernier week-end les braderies des promenades Ontario, Masson, Wellington et Fleury, mais curieusement pas celles des rues Mont-Royal ou Saint-Laurent. Ma solution : changer de date ou se résoudre à vendre des parapluies ou des imperméables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>