Débat à Vox: une bataille entre deux candidates?

Par -

Le débat sur les ondes de l’émission Mise à jour à Vox est offert sur le web aux abonnés de Vidéotron. Pour les autres, voici un résumé du débat et des principales déclarations des personnes candidates. Un autre article résume l’esprit du débat et souligne que les deux candidates de Vision Montréal et Projet Montréal se sont ciblé l’une et l’autre.

Les quatre personnes candidates sur le plateau de l'émission Mise à jour de Vox. Photo : Cécile Gladel/RueMasson.com

Voici les principaux points abordés et les déclarations des candidats.

Hélène Dagenais de Vision Montréal mise sur le logement social et abordable. Elle maintient qu’une inclusion obligatoire dans les projets immobiliers est nécessaire.

Érika Duchesne de Projet Montréal a souligné que la question du logement, de la propreté et l’acquisition d’une première propriété sont des enjeux pour améliorer la qualité de vie des citoyens.

Denise Larouche d’Union Montréal met le citoyen au coeur de ses priorités. Elle vise à leur offrir des services adéquats et de qualité. Elle souligne qu’il faut aussi protéger les commerces de la rue Masson.

Cette dernière a aussi souligné qu’en matière de transport en commun, le Vieux-Rosemont était assez bien desservi. Finalement Denise Larouche s’est attaquée à Projet Montréal en soulignant que le Vieux-Rosemont ne devait pas devenir un deuxième Plateau où l’on a mis en péril le développement commercial.

Pour sa part, Hélène Dagenais s’est plainte de l’état des rues et des trottoirs « affreux et dangereux » et la prolifération des nids de poule. Elle a sorti une photo de la rue Fullum à l’ouest d’Iberville comme preuve.

Érika Duchesne a pour sa part répliqué que la présence de l’élu dans le quartier était importante en reprochant au conseiller démissionnaire Pierre Lampron son absence. La candidate a aussi parlé du taux de chômage élevé et de l’importance de mettre l’accent sur ce thème afin de retenir les gens et les jeunes familles dans le quartier.

Mme Dagenais a profité d’une question pour demander à Mme Duchesne si elle comptait centraliser les services. La candidate de Vision Montréal en aussi profiter pour parler du Plateau-Mont-Royal, dirigé par Projet Montréal, comme un royaume. « Nous avons 19 petits royaumes comme celui du Plateau, alors qu’il serait bon de gérer ensemble. On pourrait avoir une meilleure gestion du déneigement par exemple. Il y aurait des économies à faire si certains services étaient gérés au central », a soutenu Hélène Dagenais.

En terminant, Érika Duchesne a souligné faire partie d’une équipe intègre et transparente. Denise Larouche a rappelé que son équipe a favorisé la renaissance de Montréal. Hélène Dagenais a souligné qu’elle serait la voix marchands et des commerçants.

Le candidat Michel Benoit a mentionné son inquiétude sur la manière dont le rôle d’évaluation est construit, la taxation et la gestion du Bixi. Il est celui qui a le moins pris la parole.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>