Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
samedi le 22 juin
HomeVie de quartierRevue de l’année 2011
Publicité

Revue de l’année 2011

2011 se termine dans quelques heures et les revues de l’année joueront en boucle encore-et-encore dans les prochains jours. Nous ne voulons pas vous écoeurer avec ça, mais nous nous sentons obligé de vous imposer le même traitement, mais au niveau hyperlocal! Voici ce qui a retenu notre attention dans le quartier lors des douze derniers mois:

Bye-bye 2011!

Janvier

Pendant que les manifestations contre le régime de Moubarak prennent forme en Égypte, le conseil d’Arrondissement adopte à l’unanimité l’interdiction des toits noirs dans Rosemont. Dorénavant, le blanc sera de mise.

C’est aussi en janvier que la SAQ quitte son petit local sur Masson sud pour s’installer dans ses nouveaux locaux sur Masson nord.

Février

Pour fêter son premier anniversaire, RueMasson se paye la traite avec sa série sur la famille Shiller, qui possède à elle seule plus du tiers de la Promenade Masson.

1) À qui appartient la rue Masson?

2) L’effet Shiller

3) Oui Papa! La petite histoire d’une publicité

4) L’empire Shiller: 2 usines et 120 magasins de stores

Pendant que RueMasson devient la vitrine officielle du Parcours M, on apprend l’arrivée de Starbucks et de la boucherie Aux Deux Gaulois, au plus grand plaisir des résidents du quartier.

Fin février, la boutique des plaques murales décoratives ferme ses portes 14 ans après son ouverture.

Mars

Le mois commence tristement avec l’incendie dans les condos en construction sur Dandurand qui a mis plusieurs personnes à la rue.  Mais heureusement, Rocco le chihuahua était là pour les alerter du danger!

Et pendant que les plus geeks font la queue devant les Apple Stores pour mettre la main sur le nouveau iPad 2, la rue Masson se pète les bretelles avec l’ouverture de deux commerces de qualité, Olive & Olives et Aliments Merci.

Avril

Le mois d’avril commence en force avec le poisson d’avril annuel. RueMasson y a d’ailleurs mis toute la gomme avec trois articles qui ont fait réagir, au point qu’un journaliste d’un média très connu à appelé à l’Arrondissement pour avoir plus d’informations sur une nouvelle. On l’a bien eu celui-là!

1) Après les poules, les cochons urbains!

2) Le Vieux-Rosemont annexé au Plateau Mont-Royal

3) Kadhafi en exil dans Rosemont

En pleine campagne électorale fédérale, RueMasson est le seul média à rencontrer tous les candidats en lice dans le comté, soit: le conservateur, le bloquiste, le vert, le néo-démocrate, le rhinocéros, la libérale et le marxiste-léniniste.

Dans la catégorie « moment fort de l’année » du quartier, le mariage royal entre Kate et William ne fait pas le poids face à l’ouverture de la boucherie tant attendue Aux Deux Gaulois, à la plus grande joie des carnivores.

Mai

Pendant que Oussama Ben Laden est tué dans une opération de l’armée américaine, le tsunami NPD nous amène un nouveau député fédéral, Alexandre Boulerice. Il remplace Bernard Bigras, en place depuis 14 ans.

Ça brasse fort dans le quartier, alors que la micro-brasserie artisanale La Succursale ouvre ses tonneaux à la population. Pendant ce temps, le M sur Masson célèbre ses 5 années d’existence.

Le mois de mai se termine par l’exceptionnelle et Ô combien toujours aussi merveilleuse vente trottoir sur Masson.

Juin

Pendant que l’astéroïde 2011 MD passe à 12 000 km de la Terre, les poules sont enfin légales dans Rosemont, mais avec restrictions. Les conditions sont tellement strictes que finalement, aucun citoyen ne pourra en avoir.

Côté politique, c’est la débandade au PQ alors que six députés quittent le parti. C’est le cas de la députée de Rosemont Louise Beaudoin, qui siège depuis comme indépendante.

En culture, le festival de rue La rue Kitétonne prend d’assaut la rue Masson avec ses jongleurs, animateurs et artistes de la rue.

Pour célébrer la fête nationale, l’Autre St-Jean revient pour une 3e année consécutive au parc le Pélican.

Le mois de juin est aussi celui qui clôture la saga de la piétonnisation de la rue Masson. Les commerçants présents lors du vote refusent le projet à 83%.

Deux commerces profitent du beau temps pour ouvrir leurs portes, soit la fruiterie Éthier à l’est de St-Michel et la rôtisserie portugaise le Paradis du Poulet sur Rosemont.

Juillet

Pendant que l’Arrondissement nous apprend qu’il a réalisé un surplus de 8 millions pour l’année 2010, RueMasson se lance dans le potinage avec la nouvelle de la porno dans une ancienne église sur la 4e Avenue.

Août

Alors que Angus consulte des experts pour son dernier grand terrain vague disponible, les Rosemontois lèvent leur verre à la mémoire de Jack Layton, défunt chef du NPD. Tout le pays est en deuil.

Septembre

Pendant que la murale de chez Tzina disparaît avec la réfection du mur de ce bar mythique, la brasserie montréalaise le Quai No.4 ouvre enfin ses portes. Leur concept marketing plutôt original avait beaucoup fait jaser.

Octobre

Tandis que la boutique Les coureurs de jupons se lance à la conquête du Vieux-Rosemont, le Sportnographe organise son premier clavardage à La Succursale lors d’un match de Canadien. Canadien, fidèle à ses habitudes, perd la game.

Et pendant que la disparition mystérieuse de chats fait énormément jaser, l’Arrondissement boucle et adopte son budget de 60 M devant un nombre record de citoyens, soit deux.

C’est aussi en octobre que le commerce de prestige Dayzar Phone ferme ses portes, après seulement quelques mois d’existence. Le quartier est chagriné.

Le mois se termine avec l’Halloween qui était, encore une fois cette année, le 31 octobre. RueMasson l’a immortalisé en photos et vidéos.

Novembre

Le mois commence en force en politique alors que le maire de Rosemont-La-Petite-Patrie monsieur François Croteau, change de parti en passant de Vision Montréal à Projet Monréal.

Toujours en politique, suite à la saga du Berger blanc, l’Arrondissement interdit tous nouveaux commerces qui vendent des animaux sur son territoire.

L’Arrondissement modifie aussi son règlement sur le bruit pour règlementer les horaires des chantiers de constructions et de rénovation. Sans y penser, l’Arrondissement interdit aussi les rénovations des citoyens le dimanche. Tollé sur notre site, ce qui force l’Arrondissement à modifier ses plans lors du conseil de décembre. On pourra rénover le dimanche. Mais le règlement sur le bruit sera modifié en profondeur en 2012.

En parallèle à tout ce mouvement politique, l’équipe dévouée de RueMasson teste l’excellent buffet Casa Corfu. Plutôt dur pour l’estomac.

Toujours en novembre, les nouvelles poubelles sur Masson font leur apparition. Elles incluent maintenant un côté recyclage avec couvercle, au plus grand désarroi des « collectionneurs » de ca-cannes qui devront dorénavant se contorsionner le bras pour atteindre leur butin.

Côté commerce, on apprend qu’une rôtisserie portugaise ainsi que Medz, un salon de coiffure et d’esthétisme s’installeront sur Masson en janvier.

Le mois se termine tristement par un incendie qui ravage le club vidéo coin Masson et Jeanne d’Arc. Des classiques du cinéma sont partis en fumée. On peut penser à Grease, Terminator 1 et 2 ainsi que toutes la collection des films de Steven Seagal.

Décembre

C’est en décembre que RueMasson prend son courage à deux mains pour crever un abcès centenaire en dévoilant au grand jour l’éternelle rivalité qui sévit entre les Upper et les Lower Masson. Voici les constats de ces deux solitudes.

Et pendant que c’est le branlement de combat dans tous les médias du Québec à savoir si on aura un Noël blanc ou pas, la nouvelle boutique de meubles et accessoires Décor ta pièce ouvre ses portes dans l’ancien local des plaques murales décoratives.

Fin décembre, deux membres de notre équipe adopte un bel épagneul de couleur beige venant du Berger blanc. Un appel est lancé sur notre page Facebook pour lui trouver un nom adapté pour le quartier. Suite à ce brainstorming d’enfer, le chien est nommé monsieur Joseph Angus Cocker. Joseph pour Joseph Masson, Angus pour les shops Angus et Cocker parce que c’est un cocker. On peut aussi penser à Joe Cocker, le chanteur, mais il n’y aurait aucun lien avec le quartier! Merci à tous de votre participation!

Latest comments

  • Merci pour la revu de l’année

  • Félicitations pour le savant dosage d’humour intégré au bilan de l’année. Longue vie à Joseph Angus Cocker (j’en ai déjà eu un, très enjoué et affectueux avec les humains mais qui ne pouvait endurer un autre chien si gros soit-il dans son environnement.)

  • Pour ma part, ce qui a été le plus marquant dans le quartier ça a été les marches citoyennes et le joyeux tintamarre des casseroles. Carré rouge ou vert, c’est sans contredit l’événement le plus exceptionnel de l’année.

leave a comment

Publicité