Casa Corfu: Vive la différence !

Par -

Bienvenue à la Casa Corfu: là où on peut se prendre un petit pain avec un jello la tête haute, là où l’éclairage rouge des îlots rend agressif et là où l’achat minimum d’une soupe est requis pour prendre place dans l’établissement. C’est vrai, c’est écrit sur le napperon.

Album photo et vidéos en fin de texte.

La très renommée Casa Corfu (photo: RueMasson)

Les commentaires sur les Internets sont extrêmement partagés face au buffet de la rue Masson. Les internautes que vous êtes, qui avez soif de vérité il va de soi, serez étourdis à lire toutes ces contradictions. On passe du « meilleur buffet de tout Montréal avec fraicheur, variété et très abordable » à « buffet de B.S, bouffe médiocre et dépense d’argent inutile ». Mais qui croire dans ce monde de gastronomie de haut niveau? RueMasson s’est penché sur le problème accompagné de quelques membres du Sportnographe pour dénouer cette impasse !

Le line-up

Qui n’a jamais souhaité de faire au moins une fois dans sa vie, l’interminable line-up qui fait la renommée de la Casa Corfu? Dans le line-up: familles de toutes origines, couples en quête de repas exotiques, douchebags pipés et veinés à profusion et jeunes ados en pleine croissance sur un trip de bouffe autre que des pizza pochettes, la Casa a le mérite de réunir tous les genres et toutes les nationalités sous une même bannière, gens de Laval et de Terrebonne inclus. Chose qu’aucun parti politique n’est capable de faire !

L’organisation est sans faille il faut le dire, ça roule dans la place. Une véritable fourmilière. L’homme à l’accueil dirige les gens affamés d’une main de fer et semble en plein contrôle. Une oreillette lui donne un surplus de crédibilité. Tout le monde le sait, oreillette = crédibilité.

Les astuces maison

Vous êtes gratteux et vous voulez étirer votre dîner jusqu’au souper pour payer une seule fois? Et bien c’est peine perdue ! La Casa a déjà prévu le coup. Le dernier service est à 14h30 et l’institution ferme ses portes de 15h à 16h30 pour éliminer le problème.

Par contre, la technique du Tupperware peut être utilisée si appliquée discrètement. C’est simple, amenez et remplissez vos plats Tupperwares sur place avec l’excellent buffet qui vous est offert par la Casa ! Vous allez pouvoir compléter vos lunchs pour la semaine. Avertissement: RueMasson se dégage de toutes responsabilités face à des maux d’estomac chroniques suite à l’application de cette technique. Votre estomac doit être fait extrêmement solide.

Le buffet agrémenté de ses lumières rouges (photo: RueMasson)

 

L’avant-match

Installés au 2e étage de l’institution la plus solide du quartier, l’équipe a une vue imprenable sur Masson-sud et les formidables décorations d’Halloween fixées aux lampadaires de la Promenade. Accompagnés de deux gros pichets de rousse à 18 piastres servis dans des verres glacés, nos comparses explorent la carte d’alcool et discutent ardemment du cocktail « Dirty Mother » offert par l’endroit.

Notre valeureuse équipe Sportno-RM se prépare psychologiquement pour le défi de la soirée qui sera de taille, soit : ingérer la plus grande quantité possible de mets comestibles pour rentrer dans leur argent tout en restant en vie. « J’ai pas mangé depuis deux jours », lance Dave gêné, mais convaincu de rentabiliser sa soirée.

Warm-up

L’intimidation commence dans le warm-up tout le monde le sait, et quoi de mieux que le bar à salade pour lancer les hostilités. L’échauffement permet aussi à nos testeux de buffet d’apprendre à manipuler les assiettes, de tenter de s’adapter aux lumières rouges un peu trop aveuglantes au-dessus des îlots et de s’acclimater au terrain parsemé d’embuches comme les cuisiniers qui font le refill du buffet avec leurs oreillettes. On se rappelle, oreillette = crédibilité.

La tactique « intimidation » se termine plutôt mal avec une salade César sans goût et un peu sèche, peut-être dû à la montagne de crouton surplombant l’assiette.

1ère période

L’équipe commence le match en force en attaquant l’îlot chinois. Boulettes d’on-ne-sait-pas-quoi, spare ribs, légumes sans goût, petites saucisses hot-dog baignant dans son jus et les délicieux egg rolls avec la petite sauce qui coule partout, ça y va par là ! « Les petites saucisses à cocktail sont complètement démentes ! » s’exclame Rick qui est déçu de ne pas avoir amené de Tupperware. Quelques membres de l’équipe s’essaient avec les sushis, mais cette idée ne passera pas la première période. Comme quoi « à volonté » ne signifie pas nécessairement « de qualité ».

2e période

La pizza Corfu (photo: RueMasson)

C’est au tour des îlots pâtes et pizza de passer au cash par la gang déjà saturée par l’énorme quantité de sodium ingérée lors de la première période.

Du côté de la pizza, la théorie de Normand Leblond semble tenir la route: « le goût est inversement proportionnel au temps passé sous la lumière rouge, ce qui veut dire très médiocre », conclue-il dans un élan de lucidité. « C’est la pire pizza que j’ai mangée de toute ma vie » poursuit Rick, épongeant le gras au-dessus du fromage. Nos deux acolytes se réjouissent à tout le moins du pain à l’ail qui est excellent.

Du côté de l’îlot des pâtes, rien à signaler. Les membres de l’équipe tentent désespérément d’identifier le contenu des bacs qui ressemble à du Kraft Dinner haut de gamme. « Hmmm du Kraft Dinner… C’est comme un retour à l’école par les papilles gustatives » se rappelle Rick un peu dans la lune. Parlant d’école, l’ilot est idéal pour un fight food dans une cafétéria du secondaire.

3e période

De plus en plus agressive à cause de la lumière rouge, l’équipe, l’estomac bondé, doit maintenant faire le plein de protéines. Pour répondre à ce besoin primaire, l’îlot viande est tout désigné. La grande variété de viande ne laisse personne indifférent au sein de l’équipe. La qualité s’apparente à un bon joueur de 3e trio. Elle fait la job. Ajoutons à ces assiettes viriles quelques cuisses de grenouille pannées en amuse-gueule et on est en business.

Les assiettes vides s’empilent au centre de la table et sont immédiatement évacuées par la serveuse qui veille au grain. Il faut le dire, le service est excellent.

L’album photo du match

Prolongation

Assis-debout-assis-debout, les chaises sont usées tellement il y a du monde qui est passé dessus. L’équipe multiplie les attaques vers les îlots toujours bondés de gens salivant devant les bacs non identifiés. L’énergie du désespoir les pousse vers tout ce qu’ils n’ont pas encore essayé. Assiettes d’aliments pêle-mêle hors catégorie permettant de faire les mélanges les plus mémorables. C’est ce qu’on aime des buffets !

L’un des charmes de la Casa Corfu est leur section de gratins. Le jeu est de deviner ce qui se cache sous l’épaisse couche de fromage fondu. Beaucoup de légumes y prennent place, mais pas nécessairement pour le mieux: « C’est définitivement le pire morceau de brocoli gratiné que j’ai mangé de toute ma vie », s’indigne Normand Leblond suite à l’expérience, qui fût très désagréable.

Fusillade

Enfin venu le temps du dessert. C’est maintenant le moment d’exploser. Deux assiettes mélangeant fruits, gâteau au fromage, jello en cube et crème glacée dure multicolore mettent fin au match du côté de Rick, pour qui les baklavas seront la révélation de cette fin de partie. « Je ne connais rien aux baklavas, mais je confirme qu’ils sont meilleurs que ceux du Basha coin 9e » s’exclame-t-il un peu trop fier de son verdict. « Moi j’ai le taux de sucre dans le tapis… » conclut Marie-Michèle, incapable de s’enfiler le dernier baklava dans son assiette.

Le commentaire d’après-match revient à Normand Leblond pour sa citation lors de son point de presse à la sortie du Casa Corfu: « En général, c’était quand même pas pire, mais je viens d’avoir un rot suret… ». Pour voir la vidéo de sa réflexion après-match :

La réflexion de Marie-Michèle sur la nourriture et l’ambiance au point de presse après-match

Les trois étoiles du match

La troisième étoile – the third star : Les toilettes pour hommes au plancher collant – The toilets for men with the sticky floor.

La deuxième étoile – the second star : Les Baklavas – The Baklavas.

La première étoile – the first star : Les petites saucisses hot-dog baignant dans son jus ! – The little-small hot-dog saucisses swimming in his juice!

 

Peu importe ce qu’on en pense, la Casa Corfu est un must sur Masson. À expérimenter au moins une fois dans sa vie!

26 Comments to Casa Corfu: Vive la différence !

  1. Moi ce que je sais c’est que quand tu manges là-bas, ça sort instantannément d’un orifice ou d’un autre!!

    > Appréciation du commentaire Thumb up 3 Thumb down 8

  2. Stéphan Dussault

    Cher Julien. Ta critique est aussi rafraîchissante que le buffet déprimant. J’ai deux souvenirs de ma visite à la Casa. Et c’était avec toi en plus.
    1. Tout goûte à tout. On dirait qu’ils ont tout passé dans un malaxeur puis qu’ils ont donné une forme différente à chaque plat.
    2. Le tapis rétro qui mène à la salle de bain sent l’humidité.
    Et puis, franchement là, tu en connais un toi, un bon resto qui mitonne dans la même soirée du grec, du viet, de l’italien, du chinois, du québécois, du français, du mexicain, du japonais et de l’amaricain? Mais toi tu es un bon gars, alors tu ne vas pas t’acharner sur ce genre de resto. C’est tout à ton honneur.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 2 Thumb down 5

  3. Jonathan

    Beurk !

    De loin la pire expérience de buffet que j’ai expérimenté dans ma vie ! Qualité de nourriture médiocre, taux de sel exorbitant dans le plupart des plats et ambiance de matante !

    > Appréciation du commentaire Thumb up 3 Thumb down 9

  4. En bout de ligne c’est pas donné.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 6 Thumb down 1

  5. Dominique

    Le buffet est ordinaire, mais ce qui est terrible c’est l’odeur de poisson pas frais et de friture trop grasse qui émane de la ruelle … Eurk

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 3

  6. Pour ma part je crois que vous ête tous des eum comment dire des jaloux, chialleux, des gens qui n’on juste ca a faire de critiquer! bon,bon,bon peut-etre que vous aimer pas la nourite, ca ce peut mais c’est pas parce que vous n’aimer pas ca que vous ête ouliger d’en faire un message public sur internet Y’a des gens qu’il aime ca. Passer a un autre buffet et c’est tout!.. De toute facon que vous dites ce que vous vouller a mon souvenir casa corfu a toujours été remplie! et cest pas 2-3 clients en moins qui vont les aretter!.. Et on m’a toujours appris de ne jamais critiquer si je ne suis pas mieu. Aller faire un buffet qui plairas a tout le monde et apres vous serai apte a critiquer quoi que ce soit

    > Appréciation du commentaire Thumb up 12 Thumb down 10

  7. Juliette

    Salut j’aimerais aller au buffet casa corfu a laval avec ma famille mais je ne connais pas l’itinéraire pouriez vous me la faire parvenir s.v.p

    > Appréciation du commentaire Thumb up 7 Thumb down 4

  8. Normand Leblond

    Salut j’aimerais ne pas me rappeler de mon expérience à la Casa Corfu. Pourriez-vous me la faire oublier s.v.p?

    > Appréciation du commentaire Thumb up 5 Thumb down 2

  9. Julien Trudel

    Normand: On peut sans problème supprimer du texte toutes traces de votre passage à la célèbre Casa Corfu. Cependant, on ne pourra pas supprimer vos souvenirs qui vous semblent si précieux. Vous saviez dans quoi vous vous embarquiez, vous avez donc à en assumer les conséquences jusqu’au bout!

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 2

  10. Christiane Francisco

    Je suis allée deux fois a la Casa Corfou: une fois il y a deux ans quand des cousins a moi ont pensé bien faire et m’amener la après avoir déménagé des boites dans mon nouveau logement: je ne suis pas sortie de la très impressionée, je me souviens d’avoir pris des sushis et c’était horriblement fade…Et le mois dernier, j’y suis retournée après près de deux ans et j’ai compris encore une foit pourquoi: j’ai essayé une omelette avec une superbe tranche de fromage Kraft même pas fondu dessus…Et c’est quand j’ai mis cette chose dans mon assiette que je me suis rendu compte qu’est ce que c’était, tout mais vraiment tout a une superbe couleur rouge dans les réchauds a cause des lampes pour tenir la nourriture chaude. Et j’ai essayé des egg rolls extra chou, et ca ne goutait que le chou…Comprenez moi bien, j’aime le chou, mais la, c’était vraiment des egg rolls extra chou…A moins d’être a la pointe d’un fusil, je ne compte pas y retourner!

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 5

  11. kelkun kekchose

    vous êtes une belle gang de gueule fine pi une gang de chialeux pfffff….. moi j’ai aimé pi j’vais y retourner, cela se voit que vous n’avez jamais vécu la misère.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 7 Thumb down 8

  12. C’est beau de connaitre la misère mais pas obligé de manger n’importe quoi, à près de 20$, c’est cher, aussi bien aller chez fu lam ou aux 5 continents, 10 fois meilleurs et moins cher…

    > Appréciation du commentaire Thumb up 3 Thumb down 2

  13. serveuse101

    eille c comique en salle que vous critiquer la casa comme sa stun buffet esti on s’entend vous penser qu’ils vont faire la bouffe comme des malade savez vous le nombre de bouffe qu’ils on a faire par jour non en vous etes des comique vous ouvriez un buffet sa tienderais mm pas deux jours la casa ses le meilleur buffet fuck you haterz moi je suis serveuse la bas et des bon commantaire jen n’est tous les jour mais ses clair que ceux qui aimes vont pas ce presipiter comme des enrager pour dire qu’ils on aimer 2-k vive la CASA !

    > Appréciation du commentaire Thumb up 7 Thumb down 12

  14. On a de la misére avec la critique …..et son français.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 16 Thumb down 6

  15. @serveuse101, ne lâche pas ton travail, tu ne trouveras pas mieux avec un tel langage, quelle classe!! Bravo!

    > Appréciation du commentaire Thumb up 9 Thumb down 15

  16. Suite à la lecture de l’ecrit ci-haut et de 2 visites à cette incontournable resto de la promenade, pour ma part je le classe dans la categorie moyen……. Ni bon ni mauvais !!!!!!!! Voilà !

    Et pour Serveuse101 !!!!!!!! Oufffffffff, même après plusieurs lecture de son commentaire on a de la misère à saisir le sens profond de ce qu-elle veux dire, probablement une vieille bourique qui se sent rajeunir à écrire comme des ados……

    > Appréciation du commentaire Thumb up 7 Thumb down 4

  17. je me préparais à aller faire un tour au buffet « Corfu… » l’opinion de la serveuse 101 m’a grandement interpellé…un français pitoyable et de la difficulté avec la critique. Elle devrait savoir que le client à le droit et la possibilité d’émettre des commentaires…bon je vais allé voir ailleurs pour aujourd’hui.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 7 Thumb down 1

  18. Albanel

    Des aspirants BoBos n’ont pas aimer la Casa, faut-il s’en surprendre ……

    > Appréciation du commentaire Thumb up 3 Thumb down 8

  19. Tout ce qui critique le casa carfu et dire c pas bon c normal nous avec pas gout en assiete
    Moi je trouve sa tres bon et je peux paye les 20$san me plaindre
    Vous avec une grande guelle pour critique

    > Appréciation du commentaire Thumb up 3 Thumb down 7

  20. @Jacques : Minimum quatre fautes de français dans votre réponse d’une ligne et demie. Sans parler du tutoiement.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 7 Thumb down 3

  21. Merci de rester courtois dans les commentaires. Tout le monde a droit à son opinion et nous désirons des commentaires constructifs.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 5 Thumb down 1

  22. @Villon, peut-être, mais dû moins, nous comprenons le texte de Jacques, nous ne pouvons en dire autant de PXT.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 5 Thumb down 4

  23. Une dernière mise au point. Tout le monde a le droit de commenter, peu importe son niveau de français. Nous désirons des commentaires constructifs, si possible au sujet de l’article, pour ne pas s’échapper dans un débat sans fin. Merci d’en prendre note.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 8 Thumb down 3

  24. @Alain et @Jacques :
    C’est vraiment stupide de mettre un commentaire juste pour critiquer le niveau de français d’une personne.
    1/ Cette personne fait l’effort de s’exprimer en français et c’est un comportement à encourager plutôt qu’à mépriser
    2/ Ce que PXT a écrit est compréhensible, sauf pour ceux qui sont de mauvaises foies…
    3/ Comme l’a très justement précisé Villon, Jacques n’est pas capable d’écrire une phrase sans faire plusieurs fautes, alors ce n’est pas la meilleure personne pour faire une leçon de français.

    Pour ce qui est des tonnes de critiques que l’on peut lire, ça m’a bien fait rire. Réveillez-vous les ami(e)s, il faudra m’expliquer pourquoi vous cherchez de la nourriture 5 étoiles dans un buffet!!
    Ce n’est pas le but, un buffet, c’est fait pour ne pas payer trop cher, avoir beaucoup de choix et se remplir le ventre. Je pense qu’il faut comparer ce buffet avec vos autres expériences de buffet, et non avec des restaurants, ce n’est pas un restaurant…
    La Casa Corfu, c’est pas mal, assez varié, peut-être un peu cher pour un buffet, mais pas si horrible que vous le présentez.

    Bonne journée à tous

    > Appréciation du commentaire Thumb up 6 Thumb down 2

  25. Lisette

    Bonjour,
    Après avoir lu tous vos commentaires, voici ma conclusion.
    Rien ne sert d’abaisser les autres, surtout pour une question de buffet. Les buffets en général plaisent à une certaine clientèle, c’est une nourriture faite en grande quantité et à peu de frais. Il ne faut pas s’attendre à autre chose. Si ce genre de nourriture ne vous plait pas, il ne faut pas aller dans ce genre d’endroit, c’est tout.Pour ma part, ils sont tous pareils ces buffets, même dans les  »tout compris » dans le Sud! A prendre ou à laisser.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>