Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
samedi le 15 juin
HomeVie de quartierHommage à une murale
Publicité

Hommage à une murale

La construction de l’édifice au coin de la 10e Avenue dans lequel se trouve La Succursale a caché la fameuse murale Old Chum qui ornait le mur de l’édifice voisin. La brasserie du Vieux-Rosemont a tenu à lui rendre hommage en soulignant son existence.

C’est en 2008 après l’incendie du Réveil-Matin (qui s’est relocalisé sur la Rive-Nord) et la démolition de l’édifice incendié que la murale s’est découverte. On l’avait presque oublié comme le raconte RueMasson dans un article à ce sujet. On y rappelle l’histoire de cette murale et vous pouvez voir des photos de celle-ci avant qu’elle ne soit recouverte d’un mur.

La Succursale présente une reproduction de la publicité dans l’escalier qui mène au sous-sol avant une explication.

Des murales éphémères

D’ailleurs, ce n’est pas la seule murale qui a disparu dans le Vieux-Rosemont. Dernièrement, RueMasson soulignait la disparition de la murale du bar Tzina après des rénovations.

D’autres murales ont vu le jour comme celle du mur du Bingo Masson ou alors celle qui orne le mur de la boutique de vélo Quilicot.  Des murales verront aussi le jour prochainement dans certaines ruelles vertes grâce à une subvention de la Caisse populaire Delorimier.

La murale du Bingo Masson. Photo: Cécile Gladel/RueMasson

Latest comments

  • Il me semble que la murale du bingo ne correspond vraiment pas au lieu et à sa clientèle!

  • En effet, on dirait un tag de maison de jeunes!

  • Est-ce que l’on ne pourrait pas faire de belles murales artistiques urbaines comme sur le plateau avec l’aide de jeunes en réinsertion…

  • Non mais quand il y a du changement…. il y en a toujours pour être mécontent ! Pourquoi pas des murales de tout les styles ! La murale du bingo s’inscrit dans le street art et à mon avis, elle est réussie.

leave a comment

Publicité