Après les poules, les cochons urbains!

Par -

Après avoir fait la manchette l’été dernier avec un éventuel retour de la poule urbaine à Montréal, Rosemont La Petite-Patrie est encore une fois sur la sellette pour une histoire cochonne. RueMasson a appris que le collectif « Une ville pour mon cochon », mené par leur président Lucien Cayer, est officiellement en pourparlers avec l’arrondissement pour intégrer le cochon urbain dans les résidences du quartier, et ce, dès l’automne 2011.

Les cochons urbains devront porter une médaille. (Photo: VanDerMouche)

Contrairement à la poule urbaine, le cochon a plusieurs avantages selon monsieur Cayer. « Le cochon urbain réduit de 60 % les déchets domestiques puisqu’il mange n’importe quoi sans contrainte. Il produit également un fumier de qualité qui est et de loin supérieur au compost traditionnel » précise-t-il. Il pourrait même être utilisé comme cochon-guide pour les non-voyants, à l’instar des chiens Mira selon le président du collectif.

Seuls les cochons nains dit de Nouvelle-Calédonie provenant de la ferme « Le Petit Goret », seront acceptés sur le territoire rosemontois. L’entreprise familiale « Le Petit Goret », située à Mirabel, est devenue le fournisseur officiel de cochonnets en remportant l’appel d’offres en février dernier devant les fermes « Les Joyeux Lardons » et « Babe et frères », situées respectivement à Saint-Augustin-de-Desmaures et Saint-Pie.

L’arrondissement Rosemont La Petite-Patrie étudie également la possibilité d’une collecte hebdomadaire de fumier porcin qui serait beaucoup moins coûteuse qu’une collecte de compost standard. Le fumier serait utilisé dans les différents parcs du quartier et distribué aux citoyens n’ayant pas leur propre cochon. Un nombre maximum de deux cochons par habitant serait toléré par l’arrondissement. Cochons qui produiraient par année l’équivalent d’un terrain de football en lisier.

Tous les cochons devront obligatoirement être enregistrés à la Fédération des producteurs de porc du Québec et porter une médaille qui sera disponible au bureau de l’arrondissement pour la somme de 15 $ par année. L’arrondissement se veut rassurant et stipule qu’aucun autre animal exotique ne sera toléré sur son territoire, excepté pour des motifs culturels ou religieux. Dans ce cas, le cochon pourrait être substitué par le plus gros rongeur du monde, le capybara.

Selon monsieur Cayer, il faudra que les animaleries du quartier s’adaptent à cette nouvelle réalité en offrant entre autres des litières de porcinets à porcs, du sent-bon en push-push et des fers à friser pour les queues en tire-bouchon. « Et c’est sans parler des salons de toilettage pour cochon avec fond de teint, baume pour les lèvres et petits foulards inscrit dessus « J’t’aime mon gros cochon ». Les bouchers devront aussi faire leur bout de chemin en s’équipant de couteaux pour trancher tout ce nouveau bacon.

16 commentaires à Après les poules, les cochons urbains!

  1. François Croteau

    J’espérais que la nouvelle puisse sortir plus tard au printemps! C’est tôt un peu pour en faire l’annonce. Mais bon, j’ai déjà le mien dans mon appartement et il est vraiment d’agréable compagnie. Par contre, pour le fumier porcin, je dois faire des km chaque semaine pour aller le chercher. J’ai hâte que la collecte soit bien implantée.

  2. Chosebine

    La future boucheries Aux 2 Gaulois saura où s’approvisionner en produits porcins!

  3. Davide Gentile

    Bonjour,

    Je trépigne d’impatience à l’idée de faire un reportage sur le cochon rosemontois.
    Bravo à l’arrondissement pour cette superbe initiative.
    Il ne manque plus que le Poisson composteur.

  4. Davide Gentile

    Peut-être que la future bibliothèque Marc Favreau pourra être financée grâce à un méchoui qui serait chaque année alimenté par les bêtes des résidents du quartier.

  5. Stéphan Dussault

    Julien, Julien, Julien… Tu savais qu’on songeait aussi transformer la rue Masson en patinoire l’hiver et en piste d’athlétisme l’été?

  6. OOHH BOY!! je suis éleveur de mini-cochon,on a pu me voir au salon international des animaux,a l’émission de jacinthe Bouchard,a tva,a salut bonjour etc…mon travail est dabord d’éduquer les gens sur les mini-cochons…et NON ca ne mange pas de nourriture de table!! vous aurez un cochon de 150 lbs!! ca se garde pas en apart un cochon de cette dimension! pis ca descend AUCUN escalier un cochon! ca lui prend une cours…allez SVP visiter ma page…des photos vidéos de parents ayants adopter chez moi…c’est génial un cochon,les miens s’assoie sur commande se couche,se promènent en laisse au harnais…mais il ne faut pas faire croire qu’ils pèseront 20 lbs! ca n’existe pas a ce poids…ils grandissent jusqu’a l’âge de 5 ans! ‘ai déja une propriétaire de cochon dans Rosemont….j’ai grandis sur la rue masson…je veut bien que les gens adoptent…mais faite dabords vos devoirs svp!

  7. je suis désolé, mais les montréalais n’ont pas fait la preuve de leur propreté.

    Des fois quand je me promène, j’ai l’impression que 75% des gens sont des cochons mal éduqués.

    C’est plate parce que j’aurais aimé que nous ayons ce genre d’initiative, mais nous n’avons clairement pas atteint notre maturité hygiènique.

    Il y a un gros problème d’initiative et de responsabilité individuelle ici.

    N’oubliez pas que pour 2 personnes commes vous qui êtes capable de vous occuper de cochons, il y en a 8 qui ne sont pas capable.

    Mais techniquement, je serais pour.

  8. Excellenmte initiative!! Une idée à importer à Québec?

    C’est toujours intéressant, de suivre vos actualités. Bravo pour votre excellent « site citoyen »!

    Monlimoilou.com

  9. les site web mentionnés sont des resto ou des foutus abattoirs!! vous parlez d’un cochon comme animal de compagnie ou futur REPAS!!!???

  10. Caroline

    @Nathalie,

    je crois qu’ils blaguent :o) En tant que végétarienne, c’est le genre d’humour que j’entends tous les jours. Au début, ça me choquait à chaque fois, mais maintenant, j’appelle affectueusement ça de « l’humour de carnivores »! lol Dans mon cas, ce serait indéniablement un cochon de compagnie et j’en profite pour souligner que ceux sur ton site son magnifiques.

  11. Sylvieclaire

    Ah, j’entends d’ici un méga concert de grognements nous bercer les tympans sans parler des effluves toniques qui feront frétiller nos narines! Je SENS que le rose sera à la mode cet été et que le bacon grésillera à foison dans les BBQ…

  12. Eh bordel, j’ai tombé dans le panneau comme un plouc…

    Ma gang de mozusse!

  13. @Jean Cazes: merci. Mais nous ne sommes pas un site citoyen, mais un média. Nous sommes journalistes d’abord. Même le 1er avril.

    @Bruno: au moins vous pouvez rire maintenant :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>