Oui Papa! La petite histoire d’une publicité

Par -

Au début des années 1980, quand David Shiller a décidé que ce serait lui, le porte-parole de l’entreprise, il devait apparaître seul devant la caméra. C’est son fils Stephen qui a malgré lui créé ce concept dont on se souvient encore 30 ans plus tard. Voici comment le journaliste René Vézina racontait en mai 1999 dans le défunt magazine Commerce le premier tournage de cette pub.

Cet article fait partie d’un dossier sur la famille Shiller, propriétaire d’une grande partie des édifices commerciaux de la rue Masson et plusieurs autres à Montréal.

Publicité d'Au bon marché. Source: YouTube

« Seul devant la caméra David Shiller proclame avec enthousiasme qu’il peut offrir les meilleurs produits au meilleur prix dans son magasin de Rosemont. Du fond de la salle, Stephen ne peut s’empêcher d’ajouter spontanément: « Oui papa! » Les techniciens éclatent de rire. On convient sur-le-champ que la formule est gagnante. L’enregistrement reprend, cette fois avec Shiller père et fils. Un an plus tard, le duo deviendra un trio avec l’ajout de Richard. »

Voici une ancienne publicité d’Au Bon Marché du temps où le commerce était situé sur la rue Masson, à l’angle de la 10e avenue (à l’emplacement actuel de la boutique Renaissance).

Demain: Portrait de l’empire Shiller

Tous les articles de notre dossier:

1. À qui appartient la rue Masson?
2. L’effet Shiller
3. Oui Papa! La petite histoire d’une publicité
4. L’empire Shiller

3 commentaires à Oui Papa! La petite histoire d’une publicité

  1. Ooooohhla, les vieux souvenirs! Je me rappelle de ces publicités, je les voyais encore à la télé quand j’étais petit. Les revoir avec mes yeux de 24 ans, ça frappe. Merci pour ces articles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>