Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
dimanche le 18 novembre
HomePolitiqueCours anglaises et bitume sur les toits toujours autorisés
Publicité

Cours anglaises et bitume sur les toits toujours autorisés

La deuxième partie des modifications au règlement d’urbanisme de l’arrondissement Rosemont La Petite-Patrie a été adoptée hier soir lors de la réunion mensuelle du conseil. Une confusion avait forcé la remise de cette adoption. Finalement les cours anglaises seront toujours autorisées dans le paysage urbain rosemontois. Et les toits en bitume aussi, s’ils sont recouvert de blanc!

Un exemple de cours anglaise dans AngusLes cours anglaises, tel que le montre la photo, sont des entrées en bitume pour les appartements situés au sous-sol. La première version du projet de règlement d’urbanisme voulait les interdire. Les élus n’étaient pas d’accord, voulant préserver une certaine diversité architecturale. Le point a donc été retiré du règlement.

Ventes de garage réglementée

Si vous prévoyez faire une vente de garage ce printemps ou cet été, sachez que ces ventes sont désormais réglementées sur le territoire de l’arrondissement. Elles doivent se dérouler lors d’une des quatre fins de semaine déterminées. Il s’agit des samedi, dimanche et lundi coïncidant avec la Journée nationale des patriotes (les 21, 22 et 23 mai 2011), ainsi que les premiers samedis et dimanches de juin, d’août et de septembre. À l’extérieur de ces dates, aucune vente de garage n’est autorisée.

Si vous organisez une vente de garage à l’extérieur de ces quatre moments, vous vous exposez à une amende de 325$ pour une première offense. Cela peut aller à 700 $ selon le type d’infraction et plus en cas de récidive. Le bénéfice de votre vente pourrait y passer! C’est un pensez-y bien.

Bitume toujours autorisé sur les toits
Par ailleurs, contrairement à ce que de nombreuses personnes pensaient (dont RueMasson), le bitume sera toujours autorisé sur les toits de Rosemont. La seule vraie différence est qu’il devra être recouvert de roches blanches. Un citoyen est venu poser une question au sujet des toits lors de la réunion. Il soulignait que les prix pour les véritables toitures écologiques, soit avec une membrane, sont beaucoup plus que le 10 ou 20 % d’augmentation avancé par l’arrondissement. La firme qu’il avait mandatée pour refaire son toit lui a donné des prix plus élevés que ces pourcentages.

Ce qui change, c’est le permis maintenant obligatoire pour refaire ton toit. Si on oublie de demander un permis, c’est à ses risques et périls, car les amendes sont salées. Il y en a deux types, l’une pour ne pas avoir de permis (325 $ à 700 $ pour un citoyen, 700 $ à 1 400 $ pour une personne morale) et l’autre pour le non-respect de la conformité (350 $ à 700 $ pour un citoyen et 700 à 1 400 $ pour une personne morale). Ce sont les propriétaires qui recevront l’amende et non les entrepreneurs. Les montants grimperont s’il y a récidive. Un juge décidera de la gravité de l’infraction et du montant de l’amende.

Les informations sont sur le site de l’arrondissement.

Latest comment

  • Dans le bulletin de l’arrondissement de mars, tout sera expliqué en détail, dont une étude de prix détaillée selon le type de revêtement. De plus, sur notre site internet, il y aura l’ensemble des références scientifiques. Par souci de transparence, ce sont des chercheurs universitaires indépendants qui vont produire ce document. De plus, l’arrondissement du Sud-Ouest va voté sous peu le même règlement ainsi que deux autres qui préparent le même règlement. Quelques autres se sont montrés très intéressées.

leave a comment

Publicité