Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
lundi le 14 octobre
HomeCultureUn jeune Rosemontois au cinéma avec Évelyne Rompré et David Boutin
Publicité

Un jeune Rosemontois au cinéma avec Évelyne Rompré et David Boutin

Étienne Laforge a 15 ans. Il a grandi à trois pas de la rue Masson. Ce soir, vendredi 22 octobre, il sera au Cinéma Quartier Latin pour la première canadienne du film 2 fois une femme, son premier long métrage. Il joue Léo, le fils du personnage principal interprété par Évelyne Rompré. « Je suis le deuxième nom dans le générique, avant Marc Béland! » Et avant David Boutin. Pas mal pour un premier rôle au cinéma! RueMasson a rencontré le jeune comédien.

Étienne Laforge joue Léo dans le film 2 fois une femme. Photo: 2foisunefemme.com

Malgré son jeune âge et le fait qu’il passe au grand écran, Étienne n’a rien d’une tête enflée. Il est plutôt modeste, sympathique et beau comme une étoile de cinéma. Il parle de 2 fois une femme avec enthousiasme.

C’est l’histoire d’une femme qui quitte son mari violent. « Elle change d’identité et va vivre dans le nord québécois avec son fils. L’histoire tourne autour de la relation entre la mère et le fils qui essayent de rebâtir leur vie ailleurs », raconte le jeune comédien.

Même s’il n’avait pas joué dans 2 fois une femme, il aurait probablement quand même vu ce long métrage de François Delisle. « C’est en plein mon genre de film. C’est dur, mais il y a une très belle poésie. C’est très bien écrit. »

Après cette première expérience au cinéma, Étienne est très emballé par le métier de comédien. Il a tourné le film à l’été 2009 dans la région de Montréal et à Notre-Dame-du-Nord, près de Rouyn-Noranda « C’est vraiment un trip. Dès les premières journées, je me suis dit que c’est ça que je veux faire dans la vie! » Il compte étudier dans le domaine au cégep et à l’École nationale de théâtre.

« On parle beaucoup des horaires de fous, on finit tard le soir, on commence tôt le matin, mais moi j’adore ce beat. J’aime beaucoup travailler en équipe, tout le monde était fin. »

C’est à l’école alternative Rose-des-Vents de la rue Beaubien qu’il a commencé à faire du théâtre. « Il y avait une prof à mon école primaire qui montait des pièces de théâtre chaque année. C’est elle qui m’a donné la piqûre. » En 6e année, il a interprété le rôle de Cyrano. Il étudie maintenant à l’École secondaire Saint-Louis dans le Mile End, un établissement à vocation particulière en art dramatique.

Une audition presque manquée
« J’ai vraiment failli ne pas passer l’audition… » avoue-t-il avec un rire un peu gêné. Le réalisateur du film recrutait des jeunes à son école pour passer des auditions.

« Cette semaine-là, j’étais très chargé. J’avais deux examens et je me disais que je n’avais pas le temps. » Il laisse tomber. La veille de l’audition, il en glisse un mot à sa mère qui l’encourage fortement à tenter sa chance. Il apprend le texte à la dernière minute, se rend à l’audition puis est convoqué pour une 2e puis une 3e audition. Bingo! Il décroche le rôle.

Une courte carrière qu’il espère longue
Étienne a eu son premier rôle dans un épisode de la série Le club des doigts croisés à Radio-Canada et a joué dans deux courts métrages. Il est présentement en tournage pour le film Starbuck de Ken Scott (Les doigts croches, La grande séduction) où il fait de la figuration.
Il a également fait la narration du court métrage Le bonhomme sept heures.

C’est la première canadienne de 2 fois une femme, vendredi 22 octobre au Festival du nouveau cinéma.
Le film était au Festival de Pusen en Corée, en première mondiale, et dans des festivals de films en Allemagne et à Chicago.

La bande-annonce de 2 fois une femme.

Représentation le 22 octobre à 21h15 au Quartier Latin et le dimanche 24 octobre à 21h30 au cinéma Parallèle.
Il sera à l’affiche un peu partout au Québec dès le 25 octobre.

Latest comment

  • Wow Etienne, je suis tellement fiere de toi! Quand ta cousine Louise m’a montre le « clip » sur l’internet, j’en avais des frissons! Je crois, apres t’avoir vu dans le clip, que tu as beaucoup de talent et que tu iras loin! Je suis ta carriere et j’espere pouvoir voir le film un jour. Ta grande-tante Jocelyne. Bises.

leave a comment

Publicité