Centre Heidi et Cie: des chiens aux petits oignons

Par -

Il était une fois, quelque part sur Masson à l’est de St-Michel, une boutique se spécialisant en santé animale se nommant le Centre Heidi. Napoléon, un chien saucisse ayant un léger surplus de poids – on parle ici de 3,6 kg en trop, c’est plus un baloney qu’une saucisse finalement – aimait bien se rendre en ces lieux paradisiaques canins. Un 1,8 km de marche à hauteur d’homme mais qui représentait certainement un 7,9 km à hauteur de pattes de chien saucisse-baloney, le séparait de ce royaume enchanté pour canins. Rencontre avec Luc, un des deux propriétaires du Centre Heidi et Cie.

 

Luc, un des deux propriétaires du Centre Heidi accompagné de Napoléon, le chien-baloney de RueMasson (crédit photo: Julien Trudel).

L’aventure des deux propriétaires Luc et Sylvain a commencé avec l’achat de leur chienne, Heidi. Voulant donner ce qu’il y a de mieux à leur pitou, les deux maîtres se sont donc embarqués dans toutes sortes de recherches et lectures, sur tous les sujets de « santé animale » possibles. Ils ont appris sur le tas et leur conclusion fût assez simple : il n’y a pas grand monde de spécialisé dans l’optimisation de la santé animale !

Suite à ce constat, les deux maîtres ont ouvert deux boutiques Centre Heidi, une à Longueuil et l’autre au 3764 rue Masson. Luc se dédie entièrement aux deux boutiques depuis leurs ouvertures en 2007 et 2009. On y retrouve de tout, des Kongs aux harnais en passant par le kit de canicross et l’écureuil en toutou qui fait Squick-Squick quand tu pèses dessus. Mais leurs spécialités demeurent l’alimentation pour chiens et chats et le toilettage.

Spécialité : Alimentation

Outre la moulée de haute qualité, le Centre Heidi offre de la nourriture crue de marque Karnivor, produit québécois. Lorsqu’on parle de nourriture crue, on parle de BARF – et je ne parle pas ici de BARF, le groupe québécois punk-metal-hardcore-dans-l’tapis-j’crache-dans-l’micro – mais plutôt d’un régime alimentaire naturel qui ressemble a celui de l’animal a l’état sauvage. Le phénomène BARF a commencé il y a une quinzaine d’années et compte de plus en plus d’adeptes.

Plusieurs vétérinaires ne s’entendent pas sur les bienfaits du « cru ». Malgré la discorde, la moitié des chiens qui fréquentent le Centre Heidi se nourrissent au « cru ». Pour plusieurs maîtres, il n’y a pas de distance trop grande pour se procurer le meilleur pour Toutou / Minou.

« Il n’y a pas beaucoup de détaillants sur l’île qui se spécialisent dans l’alimentation. Les clients viennent donc de partout pour notre sélection de produits. » enchaîne Luc qui nous confirme du même coup que la mode est aux teckels et aux pitbulls miniatures ces temps-ci dans le coin de la rue Masson.

Les os cru sont aussi très populaires auprès des chiens du quartier. Comme le dit si bien Napoléon, le chien saucisse-baloney officiel de RueMasson: « Moi j’aime les os cru moi j’aime les os cru oh-oui-oh-oui-oh-oui ! ». Ça c’est un bon chien.

Toilettage

Un service de toilettage est aussi disponible depuis janvier dernier. C’est un peu plus cher qu’ailleurs, mais le tout se fait dans le respect de l’animal, nous rassure Luc : « Nous mettons beaucoup l’emphase sur le langage canin. Nous ne prenons qu’un chien à la fois et le client peut rester avec le chien s’il le désire ». Aucune publicité n’a été diffusée pour ce service. C’est du bouche-à-oreille.

Éducation des maîtres

Le Centre Heidi offre une bonne sélection de livres canins et organise régulièrement des conférences dans leur boutique à Longueuil. Rien pour l’instant sur Masson malheureusement. Les deux propriétaires suivent régulièrement des formations et des conférences sur l’alimentation et le langage canin, entre autres. Ils souhaitent utiliser leurs connaissances pour « éduquer » les clients, s’ils posent des questions évidemment. « Si un client est intéressé par un sujet en particulier, on va l’aider avec plaisir. » termine Luc.

 

On aime : la convivialité et la compétence du personnel, le choix des produits, les photos de chiens sur leur site Internet.

 

On aime moins : la marche à l’extérieur du bâtiment, où, à un moment donné, y’a bien quelqu’un qui va enfarger, si ce n’est pas déjà fait !

 

2 commentaires à Centre Heidi et Cie: des chiens aux petits oignons

  1. Beau Napoleon
    je t’aime bien même avec ton surplus de poids
    ne maigris pas trop quand-même
    c’est comme si on demandait à Ginette Reno de peser 100 lbs

    Il a de gros os ce popo!!!!

    Bravo au Centre Heidi!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>