Baptême de la 2e saison des Lundis Live chez Baptiste

Par -

Mark Bérubé Photo: Lisa Marie Noël

Grosse soirée lundi chez Baptiste sur Masson pour le lancement de la seconde saison des « Lundis Live ». En fait, il devait y avoir autant, sinon plus de monde ce soir là que lors des fortes soirées des séries de Canadien du printemps dernier. Et avec raison: la saison démarre sur les chapeaux de roues avec deux excellentes prestations: celles de Mark Bérubé et d’Avec pas d’casque.

Quand on dit « plein de monde », on veut dire une foule entassée dans le portique pour regarder le show à travers la vitre et des gens assis par terre, gênant un peu la circulation, devant la petite scène de ce jeune bar dont les assises sont maintenant solidement implantées dans le quartier. Même la terrasse était pleine malgré la fin des chaudes nuits d’été.

Vers 20h45, le public cherchait en vain des chaises pour la prestation de Mark Bérubé qui s’amorçait. Le chanteur mi-québécois-mi-manitobain, qui nous était inconnu, a pourtant une longue feuille de route derrière lui. Équipé d’un clavier, l’artiste nous a offert une musique parfois planante, parfois rythmique, qui soutenait avec poigne une voix profonde et suave. Vers 21h45, la tête d’affiche de la soirée, Avec pas d’casque, est venu jouer son folk-country décontracté et un brin mélancolique qui portait ses textes très imagés. Même si tout ce beau monde était un peu serré sur scène, le groupe semblait heureux de l’accueil que le public lui a réservé.

C’est donc un début prometteur pour la saison des « Lundis live » de Chez Baptiste. La programmation de la saison a été dévoilée le jour même et on a déjà annoncé les gros noms à venir: les Breatsfeeders, qui nous ont offert une performance complètement déjantée lors de l’Autre St-Jean et Bernard Adamus, une des découvertes de l’année dont l’album a été encensé par la critique (vous connaissez sûrement La question à 100 piasses).

La formule demeure: des lundis soir de 8 à 11 qui cassent bien les blues d’un début de semaine et qui participent à deux petites révolutions: celle de la scène émergente locale (et parfois d’ailleurs) et celle d’un renouveau culturel et social dans le Vieux-Rosemont.

Voici les shows planifiés jusqu’à maintenant. Nous avons fait notre possible pour vous donner des liens vers des pages où vous pourriez écouter des extraits musicaux question de vous faire une idée. Réservez les lundis qui vous plaisent:

20 septembre : Les Wonder-Trois-Quatre
27 septembre : Buddy Mcneil & The Magic Mirrors et Half Baked
4 octobre : Les Frères Rivaux (Sunny Duval et Damien Robitaille)
11 octobre : Iz & The 3 Alley Cats et The Hobo Outlaws
18 octobre : Kier Keating et Walnut Kids
25 octobre : Voilà! et invités
8 novembre : We Drive Cars
15 novembre : Feber Coyote
22 novembre : Jack and the Leprechauns
29 novembre : Caloon Saloon et Les Revenants
6 décembre : Canailles
13 décembre : The Vasts
20 décembre : Les Breastfeeders
14 mars : Bernard Adamus

Si vous n’êtes pas convaincus par ce que vous entendez, la taille de l’endroit vous permet de vous placer à l’arrière et de trinquer avec vos amis.

Ces shows seront  tous annoncés dans notre calendrier en page d’accueil et sur le site de Chez Baptiste. Habituellement les frais d’entrée sont très bas (5$), une bière est offerte et tous les revenus générés par les entrées doivent aller aux artistes que vous êtes venus écouter. D’autres spectacles seront annoncés en cours de saison.

Vous aimerez aussi:

Les Lundis live : qui a dit que le lundi est une journée plate

1 commentaire à Baptême de la 2e saison des Lundis Live chez Baptiste

  1. Cool une occasion de se divertir le lundi soir , pour un prix très raisonnable de surcroît . Je vais sûrement y être quelques lundi :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>