Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
jeudi le 15 novembre
HomeVie de quartierUbisoft dans Angus
Publicité

Ubisoft dans Angus

Photo : Cécile Gladel/RueMasson

La firme Ubisoft sera plus présente dans Angus, plus précisément au 4101, rue Molson dans le Technopôle Angus. Alors que Alto Design, le studio de saisie de mouvement d’Ubisoft est installé depuis plusieurs années dans les Locoshop Angus, la compagnie française de jeux vidéos serait plus présente dans Rosemont. Ni le Technopôle Angus, ni Ubisoft n’ont rappelé RueMasson pour expliquer quelle partie de la firme déménagera dans le quartier.

L’adoption d’une dérogation pour l’installation de génératrices confirme le mouvement. Reste à savoir de quelle ampleur il sera. « Le bâtiment visé à la demande occupe l’intersection sud-est des rues William-Tremblay et
Molson. C’est au bénéfice de l’entreprise Ubisoft installée dans le bâtiment que la SDA demande une dérogation mineure. Éditeur et distributeur de produits de divertissements interactifs, Ubisoft, aux fins de son
entreprise, désire installer cinq génératrices à l’extérieur en cour avant, et en interface avec le
stationnement attenant au bâtiment. Ils seraient rattachés à de nouvelles salles de serveurs
localisées à l’intérieur de l’édifice. », peut-on lire dans le sommaire décisionnel de l’ordre du jour du conseil. À suivre.

Dérogation contestée au conseil

Cette arrivée d’Ubisoft a d’ailleurs créé une querelle lors de la dernière réunion du conseil d’arrondissement. Pour son installation, Ubisoft a besoin de cinq génératrices qui garantissent l’alimentation en électricité de leurs serveurs. L’édifice du 4101, rue Molson ne pouvait les accueillir sur le toit. Trop lourd. Le renforcement de l’édifice aurait coûté trop cher. Il était impossible de les enterrer. Une dérogation a donc été accordée pour les installer sur le côté de l’édifice au déplaisir des deux conseillers de Projet Montréal. Ils ont voté contre. « C’est une mauvaise planification, il y a plein de terrains disponibles pour la Société de Développement Angus sur Molson. Cela enlève de la crédibilité aux interventions de la SDA pour l’embellissement du secteur.  Une telle construction de 2,9 mètres en bordure de rue n’est pas très esthétique ? », se questionne le conseiller Marc-André Gadoury.

Le Comité consultatif d’urbanisme a adopté favorablement la dérogation après moult discussions avec Ubisoft. « Les fonctionnaires ont examiné toutes les solutions possibles avant que l’on décide d’accorder cette dérogation. Mais nous allons discuter avec la société de développement Angus pour nous assurer que des mesures soient prises. Nous n’accorderons pas des dérogations chaque fois », a expliqué le maire François Croteau. Ce dernier a voté en faveur du changement en compagnie de la conseillère Elaine Ayotte. L’absence du conseiller du Vieux Rosemont, Pierre Lampron engendrait un match nul. Deux votes partout. Mais le vote du maire est prépondérant. La dérogation a donc été adoptée.

Les génératrices seront cachées par une clôture. Le bruit sera amoindri et l’endroit sera embelli par de la verdure. À suivre.

Angus dans le vent

RueMasson prévoit parler plus de la Société de développement Angus dans les prochaines semaines. Un développement industriel et commercial important pour le quartier. Un développement écologique aussi puisque le Technopôle Angus a obtenu la certification LEED-ND Or. Une certification indépendante et crédible du Conseil du bâtiment durable.

Le Technopôle s’est développé en plusieurs phases. La phase VII est la construction d’un bâtiment certifié LEED au coin des rues Rachel et André-Laurendeau qui a accueilli le CLSC de Rosemont en juin dernier. Un peu plus loin que l’ancien local coin St-Joseph-Saint-Michel, mais flambant neuf. RueMasson doit y tester les services prochainement.

Le nouveau CLSC certifié LEED. Photo : Cécile Gladel/RueMasson

Un article du Devoir en janvier dernier décrivait les différentes phases du développement.

Latest comment

  • En ce qui concerne le nouveau CLSC, j’y vais chaque semaine depuis l’ouverture et c’est impeccable ! Certes, il y a quelques travaux mineurs non terminés, mais dans l’ensemble c’est super ! La salle d’attente est grande et n’apparaît jamais trop achalandée comme l’autre jadis, la direction des informations est simple et claire et le personnel toujours très accueillant. C’est lumineux ! L’apparence du bâtiment extérieur respecte le  »look » shop Angus et si on a trop faim en attendant, le bistro d’a côté vous fait un panini en moins de deux. J’en profite de plus en sortant pour faire quelques  »gros » achats au Lobelavvs avec mon panier sur roulettes, quoiqu’au quotidien je préfère la rue Masson pour les petits achats. Je suis contente 😉

leave a comment

Publicité