Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mardi le 11 juin
HomeVie de quartierServeuses sexy bientôt sur Masson!
Publicité

Serveuses sexy bientôt sur Masson!

C’est en se pétant le tibia sur une des deux colonnes extérieures du restaurant « Eau Trésors Madelinots », situé coin Masson et 14e Avenue juste à côté du panneau Cul-de-sac, que RueMasson a remarqué l’affiche annonçant un « Nouveau Concept » dans la vitrine du commerce. Le « Nouveau Concept » consiste en un restaurant 18 ans et plus aux serveuses sexy, nommé « Ô Nature-Elle ». Définitivement, le cul-de-sac de la 14e sera sexy et ce, à partir du 10 mai.

Exemple de serveuse sexy que nous voulons bien!

Avec des heures d’ouverture du lundi au vendredi de 5h00 à 14h00, ce « Nouveau Concept » peut nous rappeler le célèbre restaurant Les Princesses, situé sur Hochelaga, tout près de Viau. L’expérience des « Princesses » faite il y a quelques années par au moins un membre de RueMasson fut pour le moins assez ordinaire. Les saucisses froides n’étaient pas très appétissantes et le film « Emmanuelle 4 » format VHS présenté sur les télévisions 13 pouces sautillait un peu trop pour bien voir les positions des différents protagonistes, surtout celles de la belle et séduisante Emmanuelle.

Ce genre de restaurants fonctionne très bien aux États-Unis, on peut penser aux Hooters, et même ici au Québec avec nos Chez l’père Gédéon. Ce genre de brasserie-restaurant est plus souvent qu’autrement fréquenté le matin par les gars de la construction, ou par de jeunes hommes de 18 ans qui se trouvent bien drôles d’aller à ce genre d’endroit suite à leur nuit blanche dans le sous-sol de leur copain à jouer au Xbox 360. Rien de mieux que de commencer sa journée par un petit deux-œufs-bacon-café-3 sucres-2 laits en jasant avec disons Cynthia, 18 ans, qui est plus jeune que votre fille, mais aux seins tellement fermes que son soutien-gorge n’est qu’outil décoratif.

C'est ici coin Masson 14e Avenue que se trouvera le "fun", dès le 10 mai.

RueMasson se demande vraiment s’il y a une clientèle dans le quartier pour ce type de restauration, mais qu’importe. Nous pouvons vous confirmer que nos trois gars chaudasses iront tester,  pour le plus grand plaisir de leurs yeux, ce « Nouveau Concept » sur Masson !

Ils émettront, de façon tout à fait objective, leurs commentaires journalistiques toujours aussi pertinents: « Des melons, je veux de gros melons bien ronds… » jubile Dave devant de gros melons d’eau. « Y’a d’la grosse saucisse là-dedans! » marmonne Pat, devant l’innombrable choix de saucisses. « Hé y’a un bon va-et-vient de la clientèle ! » constate Rick en observant la pénétration toujours plus active de la gent masculine.

C’est un rendez-vous !

Latest comments

  • Ah ben, dans ce cas, De 14h à minuit, on pourrait avoir les serveurs sexys. Pourquoi est-ce toujours les femmes que l’on exploite?

  • Wow … juste en face de la garderie?

  • Comme si, avec le chic U-Turn au coin de la 15e Avenue et le bingo en face, le coin n’était pas assez déprimant…

  • Tout pour remonter le « standard » du quartier quoi!!!!

  • Un petit point. Ce restaurant sera situé directement en face d’une garderie.

  • Yar-ke.

  • On se serait passé des jeux de mots dans l’article.

  • « Rien de mieux que de commencer sa journée par un petit deux-œufs-bacon-café-3 sucres-2 laits en jasant avec disons Cynthia, 18 ans, qui est plus jeune que votre fille, mais aux seins tellement fermes que son soutien-gorge n’est qu’outil décoratif ».
    Qu’attendent donc les divers paliers de gouvernements pour taxer le mauvais goût? Les coffres de l’état seraient vite remplis et ils n’auraient plus à imposer des tarifs à outrance pour tout, tarifs qui sont en fait des taxes déguisées!
    « RueMasson se demande vraiment s’il y a une clientèle dans le quartier pour ce type de restauration… » il semble y en avoir au moins 3 selon l’article Lol! Je suis personnellemnt contre l’exploitation du corps (qu’il soit masculin ou féminin) à des fins purement commerciales, question de principe.
    Il est en effet assez surprenant que le zonage municipal permmette d’opérer un tel type de commerce à proximité d’une garderie. Sans être puritain, il y a là de quoi se poser quelque question, ne trouvez-vous pas?

  • Je suis dégoûté! Je suis contre cette idée et je trouve cela inacceptable qu’un restaurant de ce type vienne s’installer sur Masson en face d’une garderie. En plus, ce type de d’établissement fait la promotion de la femme-objet, un concept dégradant à mon avis. Je suis père d’un bébé de 6 mois et j’aimerais pouvoir l’élever dans un entourage sain. La rue est pleine de projets ambitieux, dont celui de la rendre en partie piétonne et de créer un milieu de vie accueillant pour les familles, et à mon avis, ce restaurant est un recul pour le quartier. Peut-être qu’en s’unissant, on pourrait empêcher la venue de ce restaurant et créer un projet novateur pour ce local qui serait utile et rentable aux résidents du secteur. Qu’en pensez-vous? Est-ce qu’il y a des gens intéressés?

  • Mauvaise nouvelle. C’est pas ce genre de commerce qui va  »remonter » ce secteur. Qui donc a accepté que ce commerce s’installe sur Masson? J’habite près de ce local et franchement, j’ai pas envie de voir ça.

  • Moi aussi, je m’en serais passée !

  • @Éric Martel: les jeux de mots rendent la vie plus douce. Et parfois, il faut sourire. Et surtout ne pas s’en prendre au messager.

  • Un article au sujet des petits problèmes du resto d’Hochelaga http://ruefrontenac.com/nouvelles-generales/faitsdivers/10570-princesses-dhochelaga

  • On devrait se ramasser une gang de filles pour aller déjeuner une fois par semaine… (bon, disons juste une seule semaine, pas plus!) J’aimerais bien voir la face des gars qui osent entrer là, surtout une fois entouré de femmes, comme lui, venues (sans jeu de mots…) déjeuner. Pas sûr qu’il reviendrait. 😉

  • Quant à moi, il y a longtemps que j’aurais passé le bulldozer dans le building au complet!

  • Je suis dans le quartier depuis 22 ans et ce resto n’a jamais fonctionné! Il en sera de même avec ces jolies poupées!!!

  • Il n’y a pas moyen de bloquer ça au conseil d’arrondissement. Devant la garderie… franchement.

  • Est-ce que quelqu’un a l’adresse courriel de l’arrondissement pour leur communiquer mon mécontentement?

  • Bonne nouvelle pour les Poupées de Toxique Trottoir, un boulot stable pour ces clowns autonomes!!!
    les poupées le you tube de toxique trottoir: shttp://www.youtube.com/watch?v=M0UwhBQu9vw

  • Fait encore plus cocasse… c’est une femme qui est en est la propriétaire.

    Elle est aussi la propriétaire du restaurant « Chez Lidia » boul. Rosemont.

    Source: Registraire des entreprises du Québec. Système CIDREQ.

  • hum… étrange en effet pour le zonage, par contre, un peu plus loin, il y a tellement plus à découvrir… un potentiel pas mal plus intéressant que ce genre de commerce !

  • Branchez vous! Tout le monde chiale contre la gentrification et tout le monde chiale quand un peu de crasse colle au quartier!

    Enfin une bonne raison d’aller porter les enfants de bonne heure a la garderie et de prendre le petit dejeuner en paix.

  • Je ne suis pas enchanté par cette nouvelle. Toutefois, je ne suis pas outré tout en n’étant pas un consommateur de ce genre de resto kétaine. C’est vrai que ça ne relève pas le niveau du coin. Ça c’est pour mon opinion personnelle.

    RueMasson se veut un média avant toute chose. Le but de ce site est de donner de l’information aux résidents et lecteurs de partout, teintée de la personnalité de chacun de ses rédacteurs.

    Nous ne prendrons pas position officielle dans ce dossier ni dans les autres enjeux du quartier. Il revient aux citoyens du quartier de poser des actions qui vont dans le sens de leur opinion.

  • Les poupons de la garderie ne remarquerons jamais les poupées d’en face. Mauvais goût…soit. Mais aux dernière nouvelles notre libre pays n’a jamais légiféré contre la stupidité et le mauvais goût. Ni contre la connerie d’ailleurs. Y aurait ben du monde en prison…

    ça ne marcheras pas de toute façon.

    Quant au messager et ses jeux de mot…j’aime bien moi!! 🙂

  • voyons donc! bande de prudes… vive l’audace. j’espere croiser ton conjoint a la table d’à coté. y’a rien de choquant on parle seulement de « sexy ». le genre de décolleté que tu porte le samedi soir… 2 oeufs miroir svp! see you soon cynthia! xxx

  • Ben voyons !!! On vie dans un pays Libre !! Mais En,, Gang de prudes!! Une garderie en face ,,,qu’est-ce que vs pensé ?? Croyez vous que les fenêtre serons ouvert au grand jours,,, ALLO!!! Gang de mal baisée!! Lachez pas les filles c ‘est un beau projet!! Vicki xx

  • Ce genre d’apparition annonce souvent une dégradation d’un quartier ou du moins la non rentabilité d’un établissement.
    Consolez-vous, mesdames, très peu de ces trous subsistent bien longtemps.
    Il faut plus d’imagination et de rigueur pour revitaliser une rue commerciale.
    J’ai dit ! 😉

  • Ça me fait toujours rire de voir du monde outré devant ce genre de projet. « Je suis contre l’exploitation du corps » disent certains. Ah oui ? Alors, pourquoi tu travail à un salaire de misère alors ? Les entreprises exploitent tout le monde, et je ne vois personne s’insurger. Bizarre, non ?

  • Perso je ne suis pas indignée, bien moins que par la multiplication à Montréal (dont à Rosemont) des salons de massage qui s’affichent sans aucune censure sur leur site internet mais qui sont officiellement interdits. Ces doubles discours me dérangent toujours, si on accepte on s’assume et on légalise, sinon on ne leur donne pas de permis! Pour ce qui est des serveuses sexy, le culotte soutien-gorge c’est déjà mieux que les seins à l’air du père Gédéon. Mais personnellement j’ai tout simplement jamais compris le trip de combiner déjeuner et sexy… je dois vraiment pas être une fille de matin hehe

  • Je n’irai pas!!!

  • Moi je plains ces filles à l’avance, quand l’hiver arrivera, qu’il fera -25 et que la porte s’ouvrira pour faire entrer un client, avec un vend glacé et quelques flocons. Ça va leur coûter cher de chauffage !

  • La voilà, la vraie raison qui a poussé nos Zautorités visionnaires à « piétonniser » la rue Masson! C’est… péripat(h)étique, en quelque sorte.

  • Ben non sa va faire du bien pour nos petit yeux ca r toute les femmes de mason mais dison …

  • Bonjour la tolérance!
    Un peu d’humour!

    En cas de pénurie, la garderie pourra s’allaiter en face! :D:D:D

    Vous auriez préféré un magasin de gadgets de décoration made in china???
    (fait pas des prisonniers chinois)

  • Allons Allons les filles
    mais je suis du même avis que vous pour tout ce que vous avez dit
    mais le jour où quelque chose vas vraiment changer c est quand ces femme avec leur ballounne gonflé vont en avoir plus dans le cerveau que dans les nichons malheureusement on dirait que plus y as de monde sur la planète plus y as de tête vide et un ne vas pas sans l’autre pour que ces catins se sentent importante sa prends aussi des hommes qui en ont plus en dessous de la ceinture que dans le cerveau mais faites vous en pas on vas tous passer pour une gagne de fru qui sont jalouse de tout ca comme si tout le monde peut pas ressembler a ca

  • Un mauvais choix de commerce, si on veut améliorer le secteur, ce n’est sûrement pas avec ce genre de restaurant qu’on va réussir…???

  • Wow!
    Quelle originalité!
    N’importe quoi! Pathétique même!
    Franchement! Pas possible d’avoir quelque chose qui de bon goût? de l’autre côté de St-Michel?
    Ça va juste ressembler encore plus à un bout de quartier de looser, de BS!

  • Ils auraient plutôt dû l’ouvrir sur Sein-Michel !
    Mais grand bien leur fesse…

  • C’est un article qui date de 2010, ce restaurant n’a survécu que quelques semaines.

  • vous ne trouver pas qu il y a asser de fille nue ,sans en rajouter d autre au restaurant,
    il ni a plus de respect pour la femme,tant qua faire pour quoi pas des vendeuse nue

leave a comment

Publicité