Conseil d’arrondissement : les piétons seront rois dans Rosemont !

Par -

Caroline Ouellette, accompagnée de sa mère, montre sa médaille d'or. Photo: Cécile Gladel

Existe-t-il un lien fort entre les deux extrémités sud et nord de l’arrondissement Rosemont-la-Petite-Patrie, le Vieux Rosemont et la Petite-Patrie ? Une volonté de mettre la sécurité des piétons et des cyclistes au sommet. Sûrement, quand on note la forte participation des citoyens de La Petite-Patrie au conseil d’arrondissement du 6 avril. Ou est-ce la présence de la médaillée olympique Caroline Ouellette qui a attiré la foule ?

Si l’actualité de la semaine avant Pâques a été marquée par l’annonce de la piétonnisation de la rue Masson, le ralentissement des automobilistes était au coeur de l’actualité de la dernière séance du conseil. De nombreux citoyens en ont ras le bol des automobilistes trop pressés, qui se moquent des limites de vitesse et manquent de civisme.

Les cinq élus en place ont affiché un front commun pour la mise en place de mesures d’apaisement de la circulation. « Le piéton sera roi dans Rosemont-la-Petite-Patrie et toutes les écoles de l’arrondissement seront sécurisées par des mesures d’apaisement de circulation d’ici les prochaines quatre années », a déclaré le maire François W. Croteau laissant aucun doute sur la volonté de l’arrondissement de ne plus donner toute la place à l’automobile. À suivre lorsque des mesures concrètes seront officielles. Car outre l’annonce de la piétonnisation de Masson, rien n’a encore été annoncé concernant ce dossier.

Par ailleurs, les élus ont rappelé que l’arrondissement n’avait aucune autorité pour installer de nouvelles pistes cyclables. Cette responsabilité relève de la ville centrale. Le conseiller de Saint-Édouard, François Limoges a souligné qu’il rencontrera la conseillère responsable du dossier, Manon Barbe, afin de la sensibiliser aux besoins cyclables de l’arrondissement.

Sac ou bac ?
Intéressante information transmise de manière fortuite par le directeur des Travaux publics, Jacques Savard, qui répondait à une citoyenne. Même si officiellement, l’arrondissement n’est pas encore passé au sac (contrairement au Plateau qui l’a annoncé hier), les sacs sont acceptés et ramassés partout sur le territoire de Rosemont. Mais les citoyens doivent les acheter au coût d’environ 5 $ pour une quarantaine de sacs.

Un informateur bien branché de RueMasson nous a glissé à l’oreille que l’écoquartier de l’arrondissement situé au coin de la 12e avenue et Masson en distribuait gratuitement. Information totalement vraie et transmise par la boutique Soder, le magasin écolo de l’écoquartier. RueMasson ira en chercher dès demain et vous tient au courant.

Une médaillée d’or olympique au conseil!

L’une des médaillées d’or de l’équipe canadienne de hockey a été honorée par l’arrondissement. L’une des glaces de l’aréna Etienne-Desmarteaux portera le nom de Caroline Ouellette. Cette dernière a obtenu une troisième médaille d’or lors des derniers Jeux de Vancouver.

Elle a raconté avec humour ses débuts sur la glace dans l’arrondissement où elle a grandi. Elle voulait patiner contre l’avis de son père qui a tenté de l’orienter vers la ringuette. Elle l’a essayé, ça ne lui a pas plu. Elle détestait les patins blancs traditionnellement réservés aux filles. Finalement, c’est grâce à sa mère qu’elle a fait ses premiers pas en hockey.

Elle a terminé son allocution en encourageant les filles à ne jamais hésiter à suivre leur envie de jouer au hockey que ce soit dans des équipes de gars, mixtes ou de filles.

Caroline Ouellette et François W. Croteau

Le centre Préfontaine toujours problématique
Vous souvenez-vous de l’épisode des squatters lors de la campagne électorale de 2001 ? Pierre Bourque, alors maire de Montréal, en avait eu plein les mains avec un groupe de jeunes revendicateurs qu’il avait relocalisés au centre Préfontaine sur la rue Rachel. Presque 9 ans plus, cet édifice est toujours inoccupé, toujours à l’origine de plaintes de citoyens et d’une bataille du comité logement Rosemont. L’une d’entre elles est venue alerter l’administration.

7 commentaires à Conseil d’arrondissement : les piétons seront rois dans Rosemont !

  1. J-P Pauzé

    Je suis piéton autant qu’automobiliste dans Rosemont depuis 50 ans et je ne trouve pas du tout que «toute la place est à l’automobile.» Il y a beaucoup d’idéologie, et même de démagogie, dans ce genre d’affirmation. C’est un peu lassant à la longue. Sauf qu’évidemment, c’est beaucoup plus facile de s’en prendre aux méchants automobilistes que de prendre le temps d’éduquer ses enfants à la prudence dans les rues, par exemple. Nos nouveaux curés de la sécurité à tout crin rendent les gens irresponsables avec leurs mesures excessives.

  2. Bravo! Je trouve que Montréal traîne la patte dans ce dossier, ça fait des années que la ville dit vouloir aller dans ce sens mais peu de changements sont faits. Ce n’est pas juste une question de sécurité, mais aussi de qualité de vie. Combien de rues piétonnières y a-t-il à Montréal, une, deux? Combien de places publiques? Combien de promenades intéressantes où marcher tranquillement en soirée? Si Masson était un de ces lieux agréables j’y serais rendu tout le temps, et pas juste moi, je suis sûr que si elle était bien aménagée la rue pourrait attirer des visiteurs des autres quartiers. Il faut bien sûr que le transport en commun s’améliore aussi, devoir attendre la 47 jusqu’à 40 minutes ç’a juste pas de bon sens.

  3. cl@udeboulet

    C’est sûr que tout le monde serait intéressé de marcher sur la rue Masson. Il n’y aurait pas de restriction en matièe de signalisation. On le sait, les piétons manquent d’éducation en cette matière. C’est tellement compliqué d’attendre le feu vert pour traverser une intersection qu’on défi en quelque sorte la mort.

    Tous les jours, je vois des piétons qui traversent sur le feu rouge, musique à l’oreille ou en train de texter sans regarder si il y a un véhicule qui s’ent vient sur la 8e et Masson.

    Qu’elle soit piétonnière, la majorité des commerçants bénificieront pas de cette avenue. Seuls, les cafés, dépanneurs et bars sortironts gagnants. Les résidents, eux, fermeront leurs fenêtres soit parce qu’il y aura trop de bruit ou parce que ça sentira la drogue à plein nez!

  4. Je suis à la fois piétonne, cycliste, usager des transports en commun et conductrice et quelque soit la façon que je me « véhicule » c’est toujours la GALÈRE!
    Peu importe les moyens que nos dirigeants prennent si les concitoyens n’acquièrent pas un peu de civisme! Nous en avons un bel exemple lors des fermetures de rue pour les ventes de trottoirs: En automobile essayez de passer lorsque vous avez priorité mais que les « acheteurs » ignorent les feux…
    En vélo, les automobilistes qui sont sûrement aveugles en nous coincent pour tourner à droite… À pied, impossible de traverser la rue aux passages cloutés: les lignes jaunes sont-elles faites pour la déco?… Et notre fameux transport en commun sur la rue Masson ne nous sert pas de façon idéal: il me faut 7 minutes pour me rendre en voiture au travail, 15 en vélo et 35 en autobus… si je ne manque pas celui de PieIX qui me passe sous le nez !!! Alors j’en ai pour un autre 15 minutes donc un total de 50 minutes « quand le chauffeur se sauve ». En résumé je suis d’accord pour la forme mais Rosemont est très mal desservi

    Ah oui j’oubliais nos rues ont la limites de 40KM, c’est pas sorcier 40. 40 n’est pas 50!!!

    Mais malgré tout j’adore mon quartier: les enfants y poussent comme des champignons et est bien vivant le petit microcosme social que nous avons su créer dans notre ruelle sous le principe : il ne faut que 2 humains pour faire un enfant mais tout un village pour l’éduquer!

    Bon été

  5. Doris Salette

    Bonjour,
    Concernant la rue Masson piétonnière. Je ne suis pas d’accord. Si je dois marcher de la rue Dandurand vers la rue Masson pour aller faire une course, je vais plutôt aller au Centre d’achats Boulevard et je pense que beaucoup de personnes d’un certain âge vont faire de même. Au lieu d’attirer des gens vers la rue Masson vous allez la tuer.
    Voici mon commentaire sur la question.
    Merci de d’avoir lu.

  6. Pascal P

    SVP régler le cas de la rue Des Carrières!

    Nous en avons assez!
    – piste de course pour les voitures matin et soir
    – non respect de la signalisation
    – circulation lourde de 5am à 8am (camions de la ville) et volume absolument ridicule de voitures pour ce genre de petite rue.
    Bref, dangereux, bruyant et INACCEPTABLE!

    Pascal P
    (Des Carrières / Cartier)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>