Françoise David défend Dany Laferrière au Combat des livres

Par -

La porte-parole de Québec Solidaire, Françoise David, résidente du quartier depuis une trentaine d’années, participe au combat des livres cette semaine à l’émission de Christiane Charrette.

Ce combat des livres se déroule toute la semaine à la Première Chaîne de Radio-Canada (95,1 FM à Montréal) de 10 h à 11 h. Françoise David y défend le livre de l’écrivain d’origine haïtienne, Dany Laferrière, L’énigme du retour. Les autres panélistes sont le politologue Christian Dufour, l’humoriste et chroniqueur Christopher Hall, l’auteur-compositeur Thomas Hellman et l’animatrice Marie-Soleil Michon.

Françoise David au combat des livres en compagnie de Christopher Hall et Marie-Soleil Michon. Photo : Radio-Canada/Catherine Bélanger

Il s’agit d’un véritable combat où chaque participant doit défendre le livre choisi avec acharnement. Françoise David l’a fait avec passion et succès afin d’éviter l’élimination à L’énigme du retour, le mercredi 24 mars, jour 3. Si elle s’attendait à ce que le livre soit mis en danger, elle n’était pas particulièrement heureuse de cette situation, à cause de la qualité supérieure de l’œuvre.

Elle confiait à RueMasson qu’elle était ambiguë sur la manière de combattre. L’élimination de L’homme invisible/The invisible man, défendu par Thomas Hellman, le jour 2 du combat, a été crève-cœur. « C’est un livre magnifique et maintenant on a tenté d’éliminer le livre que tout le monde considère le meilleur.»

« Je suis très fière de défendre un roman un peu inclassable, mi-poésie, mi-prose. J’aime cette audace. Je ne sais pas s’il va gagner, car certains panélistes ont décidé de l’éliminer… parce qu’il fut trop célébré l’automne dernier. Drôle d’argument! », lance celle qui a décidé de le défendre, car c’est pour elle un roman coup de coeur.

« Un de ceux qui suscitent l’émotion à chaque page. Sur toutes sortes de thèmes: la relation fils-père, l’exil, le Québec et l’hiver (très belles pages!), la solitude à Montréal, la misère en Haïti sans complaisance, la sensualité et l’amour de la vie, etc.», ajoute Françoise David qui veut au moins le faire découvrir à ceux et celles qui ne le connaissent pas encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>