Le 2656 – L’endroit le plus sous-estimé, selon trois gars chaudasses.

Par -

Le 2656 est un « Pub Kabaret » situé entre la 2e et la 3e avenue sur Masson. Plus précisément, entre Bicycle Quilicot et le très célèbre Hot-Dog Masson (God Bless HDM !).

Crédit photo: RueMasson

L’endroit est sans aucun doute le bar de Masson le plus sous-estimé selon les trois gars chaudasses rencontrés hier soir à leur sortie de ce bar au passé quelque peu douteux. C’est du moins leur conclusion, suite à leur discussion sur le sujet, blondes et noires à base de chanvre en main.

« La musique y est excellente. Le rock alternatif, autant francophone qu’anglophone, est digne du top 50 de CISM et ne joue pas à tue-tête à s’en arracher les cheveux. », dit en titubant Dave, qui se promet de revenir s’il se rappelle où est situé le bar. « Leur choix de bière en fût est tout aussi excellent, voire beaucoup plus intéressant qu’au Baptiste sur Masson », continue Rick qui a fréquenté l’endroit à quelques occasions. « Le serveur est sympathique et nous amène un verre de dégustation si nous sommes incertains de notre choix » termine Pat, venant directement de NDG et qui en était à sa première expérience sur Masson.

En frais de divertissement, il y a une table de babyfoot qualité professionnelle selon un admirateur français de ce sport de taverne. Je présume qu’il sait de quoi il parle, puisqu’il est français. Trois écrans plats sont aussi au rendez-vous pour divertir la populace de cet endroit au potentiel énorme. Une connexion Internet sans fil gratuite est aussi offerte, grâce au service île sans fil. Quelques spectacles musicaux ont également lieu à l’occasion.

Malgré tous ces points positifs, l’endroit ne semble pas lever comme il devrait. Hier soir il y avait tout au plus une quinzaine de personnes. « La réputation de la place dans le passé n’aide certainement pas notre cause, mais nous sommes en work-in-progress constant depuis un an déjà… » finit par nous avouer le serveur, qui habite coin De Bordeaux – Mont-Royal depuis dix ans. En effet, le passé du bar n’a pas très bonne réputation. Drogue et violence étaient au rendez-vous. « Le bar a changé de nom au moins trois fois au cours des six dernières années » selon les souvenirs de Dave, l’homme chaudasse à la blonde de chanvre. Selon le serveur, certaines soirées sont assez peuplées : « Le dimanche et le lundi, il y a souvent plus de monde qu’au Baptiste sur Masson », se réjouit le serveur qui peut se mettre du cash plein les poches lors de ces deux soirées.

Il y a tout de même quelques points à améliorer selon les trois ti-counes rencontrés hier, par exemple le chauffage dans les toilettes, masculines du moins, qui semble totalement inexistant. Il y a aussi la peinture blanche sur les murs et le plafond. C’est out, surtout pour les « Pubs Kabarets ». Le plafond est aussi trop haut dans la première partie du bar. L’éclairage de la place est aussi trop éclatant (effet surtout produit par la déficiente peinture blanche), ce qui donne l’impression d’être à trois heures et demie du matin quand les serveurs allument les lumières et disent : « Allez les gars, ça suffit là… ».

Groupe Facebook: 2656 Masson

myspace.com/2656masson

4 commentaires à Le 2656 – L’endroit le plus sous-estimé, selon trois gars chaudasses.

  1. Carl Grant

    J’ai eu l’occasion d’y boire lors du show de  »le Grand voyage de Zénon ». Soirée entre chum, je vais y retourner, la bière était bonne, l’ambiance sympa

  2. Camille Roy

    C’est toujours plaisant venir y prendre un bon café et jouer des parties gratuites de billard. Je joue depuis 18 ans et avec cette table là j’ai progressé considérablement cette année!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>